Passer directement au contenu principal
Jeu. 13 janvier 2022
Société Engagement
Charbons Ardents
Dernière diffusion le jeu. 12 mai 2022 à 12h00
Charbons Ardents
La grossophobie, ce mal du siècle

Histoire de commencer l'année sur les chapeaux de roue, le quatrième épisode de Charbons Ardents s'attache ce mois-ci au vaste sujet de la grossophobie, qu'elle soit ordinaire ou systémique :

🔥Incendies et brûlures : par la voix de Mareuil, C. nous livre aujourd'hui ses souvenirs d'enfance et d'adolescence, entre les brimades familiales, les moqueries de cour d'école, les insultes aussi parfois, un témoignage qui fait transparaître toute sa beauté et toute sa force ;

🔥Tout feu, toute flamme : on tente dans cet épisode de couvrir l'ensemble des problématiques et des discriminations rencontrées par les personnes considérées comme grosses, en surpoids, obèses... dans notre chère société moderne. On s'appuiera pour ça sur la parole de Gabrielle Deydier, autrice de « On ne nait pas gros » et documentariste avec « On achève bien les gros », Roxane Gay, autrice entre autres de l’essai « Hunger », et Daria Marx, co-fondatrice de Gras Politique. Pour aller plus loin, on vous conseille également l'ouvrage de sociologie de la chercheuse Solenne Carof, « Grossophobie. Sociologie d’une discrimination invisible » qu'on n'a malheureusement pas eu le temps de développer. Pas de point mythologique ce mois-ci car la grossophobie est un phénomène relativement récent (malheureusement ? heureusement ? on ne sait pas bien) ;

🔥Une goutte d’eau dans l’océan : on étudie aujourd'hui la grossophobie dans les films et séries : manque de représentation des acteurices gros'se's, cantonné'e's à des rôles caricaturaux, voire leur invisibilisation avec tous les rôles pourvus par des acteurices minces affublé'e's de fatsuits ;

🔥La goutte d’eau qui fait déborder le vase : on a eu beaucoup de mal à choisir dans nos exemples positifs de représentation ce mois-ci, c'est pourquoi on vous présente deux séries : « Shrills » d'Alexandra Rushfield, Lindy West et Aidy Bryant et « My Mad Fat Diary », adaptée des mémoires de Rachel « Rae » Earl, mais aussi pas moins de trois films : « Dumpling » d'Anne Fletcher, « Precious » réalisé par Lee Daniels avec Gabourey Sidibe dans le premier rôle et « I Feel Pretty » de et avec Amy Schumer. On termine cette longue liste par une sélection de romans jeunesse proposée par la poétesse et dramaturge Julie Vergès, féministe et fat activist : « L’Anguille » de Valentine Goby ainsi que « Le capitaine Triplefesse » de Fred Paronuzzi ;

🔥Feu à volonté : on l'utilise partout, tout le temps, et souvent pas très bien ma foi, le mot du jour de cet épisode est tout simplement « gros », histoire de se le réapproprier bien comme il faut ;

🔥Le feu aux poudres : Virginie Le Guen nous parle de son parcours personnel et de ses engagements qui l'ont conduite à fonder l'association Le Cocon (Cholet) afin de proposer un pannel de ressources aux personnes en souffrance face à leur situation de surpoids / obésité.

Extraits sonores :

  • « Fat Girls », Briki fa President feat. Ninene
  • « Fat Bottom Girls », Queen
  • « Bubble Butt », Major Lazer
  • « Maigrir », Sanseverino
  • « Le père Ubu », Dick Annegarn
  • « Big girls », Mika
  • « L'Amour extra-large », bande-annonce
  • « Friends », générique
  • « Drop Dead Diva », bande annonce
  • « Do Si Do », Jenny Lewis
  • « Precious », bande annonce
  • « Good As Hell », Lizzo
  • « Tomboy », Princess Nokia

Vignette : D'après Cranach par Fernando Botero

Rouge Fauteuil
Immersion dans le monde du 7ème art