Passer directement au contenu principal
Prun' prend la rue Léon Jamin
Rendez-vous le 25.05 pour une journée de fête et de radio avec les commerçant·es de la rue Léon jamin ! Plus d'infos
Les Arpettes
Dernière diffusion le sam. 4 mai 2024 à 12h00
Les Arpettes
#1.3 Sœurs de radio et de colère
Diffusé le sam. 3 déc. 2022

Pour prolonger le mois de Novembre, mois de visibilité et de lutte contre les violences sexistes et sexuelles, on est super content.e.s de vous proposer cet arpentage du livre Sororité, un ouvrage collectif coordonné par Chloé Delaume, publié aux éditions Points. On y retrouve des textes aux formes variées proposé par Juliette Armanet, Lauren Bastide, Iris Brey, Estelle-Sarah Bulle, Rébecca Chaillon, Jeanne Cherhal, Alice Coffin, Camille Froidevaux-Metterie, Kiyémis, Lola Lafon, Fatima Ouassak, Ovidie, Lydie Salvayre et Maboula Soumahoro.

🎙 Les invitées du mois

Pour changer un peu on a arpenté ce livre juste avant d’entrer en studio, avec Marion, Kamilia et Romane, avec qui on a partagé un moment super fort à discuter de la sororité en tant qu’outil politique au service du féminisme et des luttes anti-sexistes, en échangeant autours de nos expériences et de nos réflexions.

Un grand merci à Clara de la librairie la Maison Marguerite qui nous a conseillé cette lecture.

📚 La bibliothèque des Arpettes :

  • Le roman Les orageuses, de Marcia Brunier, aux éditions Cambourakis dans la collection Sorcières. Ça raconte la création d’une bande de meufs militantes post Me too qui se sentent abandonnées par le système et la justice, et qui décident de prendre les choses en mains. TW : Attention c’est un livre assez dur, qui parle de victimes de viol, de harcèlement et d’agressions sexuelles, de dépression. Mais c’est un livre qui donne de la force, et qui continue de vous habiter longtemps après l’avoir refermé.
  • Le film Women Do Cry des réalisatrices bulgares Mina Mileva et Vesela Kazakova. C’est un film magnifique, une fresque familiale sur deux générations de femmes ; on suit deux soeurs, leur mère et leurs deux tantes en Bulgarie, qui doivent chacune faire face à l’oppression patriarcale. Les hommes qui les maltraitent ne sont jamais à l’écran, sauf un amant pendant quelques plans et le patriarche toxique.
  • L’essai Moi les hommes je les déteste de Pauline Harmange, paru aux édtions Points, un grand classique des bibliothèques féministes mais toujours utile à (re)lire quand on recommence à culpabiliser d’être en colère et qu’on a un petit coup de mou.
  • Le roman Viendra le temps du feu, de Wendy Delorme, paru aux éditions Cambourakis, une dystopie dans laquelle la sororité est centrale et est émancipatrice.
  • Le roman Dans la forêt de Jean Hegland, aux éditions Gallmeister, qui parle d’une belle relation sororal sur fond d’éffondrement de la civilisation.
  • Un podcast à soi : le pouvoir des mères avec Fatima Ouassak produit par Arte Radio

🎵 La Tracklist :

Vertigo Ltd.
FAULK