Passer directement au contenu principal
[CULTURE EN LUTTE] Non réouverture des lieux culturels: "C'est une catastrophe absolue"
Les lieux culturels resteront fermés pour au moins trois semaines supplémentaires alors qu'ils s'étaient préparés à une réouverture le 15 décembre. Chez les professionnel·le·s de la culture, cette annonce ne passe pas. Entretien avec Martine Ritz, comédienne et membre du Syndicat français des artistes.

Le verdict est tombé le 10 décembre. Les salles de spectacles, musées, cinémas, théâtres ne verront finalement pas revenir leur public avant le 7 janvier 2021 au plus tôt. Pour le secteur de la culture, l'annonce est très difficile à encaisser. D'autant que la réouverture était initialement planifiée pour la mi-décembre. Beaucoup avaient modifié leur programmation pour la n-ième fois et pris une foule de mesure visant à s'adapter à un protocole sanitaire en constante évolution.

La réouverture était conditionnée à une moyenne de contamination quotidienne inférieure à 5000, or pour le moment le chiffre peine encore à passer sous la barre des 10 000.

D'après le magazine Le Film Français, la Fédération nationale des cinémas français déposera ce mardi un référé-liberté auprès du Conseil d'Etat afin de contester la décision du gouvernement de maintenir les salles de cinéma fermées au-delà du 15 décembre.

Une destruction d'emplois sans précédent

"La destruction du volume d’activité et d’emploi pour nos secteurs est sans précédent", s'alarme le Syndicat français des artistes dans un communiqué, rappelant qu'une partie très importante de la filière ne peut pas travailler depuis le mois de mars.

"L’autre partie, les salles de théâtre, les scènes publiques, ont souffert d’une activité dégradée par les périodes de confinement, mesures de couvre-feu et les jauges réduites imposées dans la période."

Les dégats humains vont être énormes
—Martine Ritz, comédienne et membre du syndicat

A titre personnel, Martine Ritz, comédienne et membre du SFA-CGT n'est pas remontée sur les planches depuis le premier confinement, les spectacles dans lesquels elle devait jouer ont tous été annulés. Plus globalement, elle détaille pour Prun' en quoi cette nouvelle annonce est "une catastrophe absolue" pour les métiers artistiques.

Interview de Martine Ritz comédienne et militante au SFA-CGT (Syndicat français des artistes)
"Il va y avoir pratiquement une année complète sans travail"

[Une interview réalisée par Léa dans Curiocité]

Manifestations : "la culture est vitale"

Pour dénoncer la "politique du yoyo" du gouvernement, les professionnel·le·s du secteur et celles et ceux qui les soutiennent se retrouvent dans la rue ce mardi 15 décembre.

Publié le
Un article réalisé par : Constance Bénard
KEK
Stereotype, Arabyrd