Passer directement au contenu principal
[MARCHE DES LIBERTES] Les Nantais·e·s mobilisé·e·s contre la loi "sécurité globale"
L'indignation était palpable vendredi 27 novembre, alors que plusieurs milliers de manifestant·e·s se sont rassemblés devant la préfecture de Nantes pour l'abandon du projet de loi. Reportage.

Vendredi dernier, à partir de 17h30, une manifestation a eu lieu au départ de la préfecture de Nantes pour protester contre la loi dite "sécurité globale", votée en première lecture à l'Assemblée Nationale, et soutenue par le gouvernement.

Ils et elles étaient environ 3.500 personnes, selon la police, et entre 6.000 et 7.000 personnes, selon l’intersyndicale à défiler dans les rues de la ville.

Rencontres avec celles et ceux présent·e·s sur place.

Manifestation contre la loi "sécurité globale"
Reportage du 28 novembre 2020 à Nantes
Il y a un vrai travail de pédagogie à faire auprès des sénateurs sur les dangers de ce texte
—Avocate, membre du Syndicat des Avocats de France

Au-delà du très médiatisé "Article 24" sur le droit de filmer des policier·e·s, les manifestant·e·s dénonçaient un texte liberticide dans sa globalité et étaient venu·e·s, certain·e·s pour la troisième fois de la semaine, s'opposer aux décisions gouvernementales actuelles.

Manifestation du 27 novembre 2020, © Timothée Tougeron

Un reportage réalisé par Constance Bénard.

Publié le
Un article réalisé par : Élisabeth Carré
Ça va aller
Pat Kalla