Passer directement au contenu principal
Mar. 04 octobre 2022
Musicales éclectiques
Une Histoire du Rythme
Dernière diffusion le mar. 3 janv. 2023 à 21h00
Une Histoire du Rythme
Episode 10 - A deux c'est mieux - Le slow

Résumé

Dans les années 70, à la fin d’une boum, ou sur les dernières minutes d’une soirée en discothèque, les danseuses et danseurs observaient un moment calme et propice à la danse à deux. Danse à pas glissés, sur une musique lente à deux ou à quatre temps, c’est le moment de la soirée où ces jeunes, habités par la fièvre du samedi soir, peuvent enfin tenter leur chance, en s’accordant un moment plus intime, idéal pour le fameux baiser de fin de soirée. Et oui, vous l’avez deviné, il s'agit du célèbre slow.

Playlist

  • The Flamingos - I Only Have Eyes For You - 1959
  • Camillo Felgen - Sag Warum - 1959
  • The Beatles - Hey Jude - 1968
  • Joe Dassin - L'été Indien - 1975
  • Richard Sanderson - Reality - 1980
  • Prince - Purple Rain - 1984
  • Scorpions - Still Lovin You - 1984

Pour aller plus loin

Malheureusement, il n'y a pas de véritable bibliographie sur l'histoire du slow ... Les sources sont rares, il faut surtout compter sur les témoignages des contemporains. Si bien que pour écrire cette émission, il a fallu regrouper plusieurs articles et témoignages pour tenter de dessiner une logique à travers le temps. Pour avoir plus de précisions, l'article de Slate permet de comprendre les tenants et aboutissants de cette danse et du moment qui l'accompagne durant une soirée et de ce que la pop-culture en tire. Les témoignages y sont instructifs, on retrouve des anciens des années 50 comme des trentenaires qui ont vécu les derniers slow il y a peu encore. Contre toutes attentes, l'article de Télérama est le plus intéressant. Il reprend en profondeur la portée du slow sur la jeunesse de l'après-guerre et il dicte l'histoire de cette danse avec une approche sociologique voir même lyrique.

Aussi, le peu de journalistes et chercheurs qui ont travaillé sur la question du slow ne s'accordent pas franchement sur une explication de la fin de cette danse dans les soirées adolescentes. Certains pensent à l'évolution de la musique, de la diminution du romantisme dans les paroles ... D'autres, à l'arrivée des applications de rencontres et des musiques électroniques dans les soirées.

Lors du passage de "I Only Have Eyes For You" des Flamingos, ce sont les Fugees qui ont repris le sample des choeurs dans leur morceau, intitulé Zealots.

Bibliographie

Forcément, peu de recherches sur le sujet donc une bibliographie très courte. Le seul ouvrage a reprendre entièrement l'histoire du slow est celui de Christophe Apprill, socio anthropologue de la culture et de la danse, rattaché au Centre Norbert Elias (EHESS-CNRS).

  • APPRIL C. , SLOW : Désir et désillusion, Paris, L’Harmattan, 2021
Niiebla
Cimarrón