Passer directement au contenu principal
La musique hypnotisante du quator était au rendez-vous dans Curiocité, ce jeudi 21 avril, pour un live poétique. On parle avec elleux de leur processus de création, de l'écriture des textes et des choix de sonorités.

Mêlant influences pop, rock et électro, le groupe moitié nantais, moitié rennais, nous a joué en exclusivité dans Curiocité les morceaux de leur EP "île nénuphar" à paraître le 20 mai.

La formation à l’initiative de Manon Tanguy (chant, synthé basse, guitare) et Paul Dechaume (basse, synthés), accompagné·e·s de Tom Beaudoin (guitare, synthés) et Maxime Kermagoret (batterie), nous a montré une musique aux arrangements léchés, entre Grizzly Bear, Air et Radiohead. Entre deux refrains Pop qui nous rentrent dans la tête, les synthés créent une ambiance aquatique, parfois planante, sur laquelle se pose la voix calme de la chanteuse.

Maxime Kermagoret, batteur du groupe Simone d'Opale. ©CloéPrincipato

Durant l'interview, Manon nous parle de son rapport aux texte, son envie de « parler en paysages » et de sa manière d’écrire, en écriture automatique, tout en métaphores et choix de sonorités qui rappellent Bashung et Klô Pelgag.

Tom Beaudoin, guitariste et claviériste du groupe Simone d'Opale. ©CloéPrincipato

Pour en savoir plus, l’émission est à retrouver dans son intégralité juste ICI

Un extrait du live à découvrir juste en dessous avec le morceau "écailles synthétiques"

Si le live vous a plu, vous pouvez les voir en concert au Ferrailleur le 22 mai dans le cadre de la programmation des 15 ans du Ferrailleur à l’occasion de la soirée de sortie de leur EP !


Article écrit par Neige Arnaud-Coelho

Vidéo réalisée par Cloé Principato et Morgane Le Coeur

Publié le
Un article réalisé par : Volontaire service civique - live du jeudi
Prunothon
Carte blanche aux bénévoles