Passer directement au contenu principal
[MUSEE DES ETUDIANT·E·S] Les étudiant·e·s se réapproprient les oeuvres du Musée d'arts de Nantes
Interpréter en musique une peinture de Kandinsky, faire dialoguer deux sculptures entre elles... Le 7 avril, les étudiant·e·s ont réalisé des performances et des visites insolites autour des oeuvres de la collection du Musée d'arts de Nantes. Prun' était en direct de cette soirée artistique haute en couleurs pour interviewer les participant·e·s.
Emission spéciale en direct du Musée d'arts de Nantes
Interview d'Alice de Dinechin et des participant·e·s du projet

Jeudi 7 avril, Prun' a posé ses micros le temps d'une soirée au Musée d'arts de Nantes. Un événement créatif avec de nombreuses propositions artistiques des étudiant·e·s, et des créations sonores réalisé·e·s par les bénévoles de Prun'. Les Djs de Modulaire étaient aussi au rendez-vous pour faire vibrer les murs du Musée.

"Une année riche en performance"

Pour Alice de Dinechin, responsable du service des publics, et en charge du projet, cette deuxième édition, était marquée par l'originalité. Une programmation diversifiée, tournée davantage vers la performance, la musique ou encore la chorégraphie. Ce sont en tout neuf projets qui ont été retenus pour cette soirée. En l'espace de quelques heures, les étudiant·e·s ont ravivé les collections du Musée. À l'image de la visite "Les œuvres ont la parole", un dialogue entre les sculptures du Maréchal Ney et de l'artiste Paul Baudry, ou encore le projet "Voyageurs", une plongée temporelle avec la sonde spatiale Voyager 2.

C'est un moyen pour les étudiant·e·s de se réapproprier le musée sous un angle qu'iels n'auraient peut-être pas imaginé.
—Alice de Dinechin

Pour Alice de Dinerchin, ce projet s'inscrit dans la volonté du Musée de s'ouvrir à d'autres initiatives culturelles et de renouveler le rapport des visiteur·se·s à l'art.

Plateau de Prun' en direct du Musée d'arts de Nantes, le 7 avril 2022, interview de Nicolas Boissinot, étudiant porteur du projet "Les œuvres ont la parole". Crédit : Morgane Le Coeur

Des créations sensibles et érudites

Du côté des étudiant·e·s, le choix des œuvres a été l'objet d'une démarche sensible. Leur projet a ensuite été nourri de recherches documentaires autour de l'artiste, de son processus de création ou encore de l'histoire du tableau ou de la sculpture, avec l'envie de créer du lien entre l’œuvre, les performeur·se·s et le public.

J'ai choisi Kandinsky, car il a beaucoup théorisé. On a énormément de documentation sur sa vision artistique. C'était plus logique pour moi de transmettre une interprétation à des danseur·euse·s et à des musicien·n·e·s.
—Azaëll L'Hermitte, participante à la performance Klänge

Une exploration sonore des œuvres du Musée

Les bénévoles de Prun' ont également apporté leur touche créative à ce plateau, en réalisant des capsules sonores inspirées de la collection du Musée. Nina et Sébastien ont présenté "Vol de table, la revanche de Meret Oppenheim", un objet sonore né de  La Table oiseau de l'artiste surréaliste Meret Oppenheim. Antoine a incarné Le Vielleur deGeorge De La Tour, une création chantée qui rend hommage au musicien de vielle à roue. Enfin, Marion a imaginé le quotidien d'une dame âgée pour retranscrire le tableau Le Déjeuner, d'Édouard Vuillard.

Sébastien et Nina présentent leur création sonore "Vol de table, la revanche de Meret Oppenheim" sur le plateau de Prun', le 7 avril 2022. Crédit : Morgane Le Coeur
Les Djs de Modulaire ont posé leur platine dans le hall du Musée pour un dj set électronique et groove. Crédit : Morgane Le Coeur

Une émission animée par Constance, Antoine et Yelena aux interviews, Neige et Jeanne à la réalisation.

Un article rédigé par Yelena Parentaud

Photo de Une : Azaëll L'Hermitte et Basile Leckner, étudiant·e·s de la performance Klänge aux micros de Prun'. Crédit : Morgane Le Coeur

Publié le
Un article réalisé par : Assistante EMI
Prunothon
Carte blanche aux bénévoles