Bienvenue sur le site de Prun'. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ok
Cover

Chargement...

Y’a le feu dans les studios, BELLE ILE is « on air » !

Après avoir passé trois jours sur BELLE-ILE-EN-MER au large de QUIBERON, Je reviens à travers un reportage sonore sur le festival BELLE ILE ON AIR édition 2015!

Pour ma première venue au festival BELLE ILE ON AIR, j’ai eu le plaisir d’interviewer un groupe multinational, la CAFETERA ROJA, de même qu’un groupe local, les rennais de FRAGMENT ainsi qu’un artiste à la clarinette facile, ALIZARINA !
Le reportage tente de présenter l’ambiance globale du festival, et ce, d’une oreille néophyte et omnisciente.
Cette oreille qui écoute quelques concerts et bruits qui courent s’est tendue aussi bien sur les artistes interviewés que sur des festivaliers, des bénévoles, ou même des pizzaïolos et autres larrons qui ont participé à ce festival.
Équipé d’un micro enregistreur, je me suis lancé, pour PRUN', à la conquête de BELLE ILE ON AIR. Dans un cadre idyllique où la musique berçait nos sens, j’ai pu faire des rencontres surprenantes et cela va sans dire « du coup », ce fut un beau festival !


La playlist du reportage sonore


les 30 premières secondes : Intro

Interview  bénévole : 0.32 min - 1.28 min 

 pause musicale : FRAGMENT "Off the map"

Interview du groupe FRAGMENT  :  1.50 min - 8.14 min 

pause musicale : FRAGMENT "pastoral division

Interview de locaux : 9. min - 10.44 min 

pause musicale : THYACINE " Home

Interview du musicien ALIZARINA : 12.40 min - 17.30 min

pause musicale : ALIZARINA " Rumenia Rumenia "

Bref échange avec les membre du groupe SPLIT PROPHETS : 20.40 min - 22 min

pause musicale : SPLIT PROPHETS " Weedmasson"

Interview de divers bénévoles et festivaliers : 24min - 27 min 

Interview du groupe CAFETERA ROJA : 27.30 min - 31.25 min 

pause musicale CAFETERA ROJA " bohemia"

Conclusion , Interview bénévole : 33 min- 34 min 

musique finale : CAFETERA ROJA "Traveller"


Les faits à retrouver dans le reportage sonore (ou pas)

 

Le vendredi 7 août entre 18h et 00h

Arrivé en navire un peu avant le coup d’envoi des festivités, je me suis rendu, au trot, à l’entrée des bénévoles. Les bras chargés et le visage ruisselant, j’ai attiré l’aide généreuse de J-P un bénévole lui aussi fraîchement débarqué sur Belle-île. 

Le temps de m’installer, et de m’orienter vers les loges, le premier concert s’amorçait délicatement au cœur des arcades et au rythme du groupe FRAGMENT.

Émerveillé par un décor arboré et rustique, je me suis lancé à la quête d’une interview. Assez rapidement j’ai pu échanger avec quelques joyeux larrons puis enfin débuter ce pourquoi j’étais aussi venu, l’interview de FRAGMENT. À ce moment-là, le soleil s’était déjà couché et un voile sonore était venu recouvrir le site du festival.

Une bonne heure après, la chaleur festive et musicale n’a pas manqué d’éveiller mes sens. Tout au plus le public transcendé par la musique d’ALIZARINA m’a poussé à négocier une interview avec lui en fin de set. 

Plus tard, au moins vers "six bières moins le quart", je me suis retrouvé au coin chill-out des artistes. Toujours équipé de mon micro enregistreur, arborant un large sourire et le logo de PRUN', j’ai su m’insérer dans une conversation avec les anglais du groupe SPLIT PROTHETS

Alors, à défaut de pouvoir le décrire au mieux, il faut imaginer l’ambiance qu’a pu dégager dans ce coin chill-out, le groupe d’une dizaine de potes d’enfance, fraîchement débarqué sur une île française après 16h de route et quelques litres de bières…assez peu retranscrit dans le reportage pour cause de censure, ce fut un moment (très) intéressant où nous avons parlé des agréments de la fête... En tout cas plus que de leur musique. En même temps l’anglais n’étant pas mon fort ce n’est qu’une demi-peine que de ne pas avoir fait une réelle interview. J’ai pu néanmoins avoir une dédicace énergétique des SPLIT PROHETS ainsi qu’un de leur cd à vous faire prochainement découvrir sur les ondes de PRUN' ! 

 Le samedi 8 aout entre 15h et 23h 

Après une nuit relativement courte rythmée par les multiples afters du camping et des huîtres belle-iloises en guise de petit déjeuner (ah « douce France… »), je me suis de nouveau équipé du micro enregistreur. 

Bien plus sobre, sous l’éclatant soleil de Belle-Ile-en-Mer, je me suis promené à travers les multiples stands du festival off, où tous les riverains pouvaient venir assister gratuitement aux activités diurnes. Passant par « si » et par « là », de notes musicales en notes musicales, nombre de passants ont pu profiter d’une belle après-midi chill devant les set de GECKO puis DUBFIVESYSTEM, DJ DJAFANE ainsi qu’à un live acoustique de DAVID LEDEUNFF, sous la fraicheur des arbres centenaires. 

Le temps de prendre un petit apéro et de manger un bout avec de sympathiques festivaliers, je suis reparti à la quête d’une interview ! Les premiers concerts du samedi ont commencés dès les derniers rayons de soleil et ce, dans une incroyable ambiance. Comme si les festivaliers ne voulaient pas en perdre une miette, le camping était quasiment vide à 18h, tout le monde s’étant dirigé vers la scène principale. 

Les voix éclectique et les instruments survoltés du groupe CAFETERA ROJA ont su exalter les festivaliers qui sautaient et tapaient des pieds sur des rythmes enflammés! Entre un hip-hop instrumental et des airs de musique latine, le groupe n’a cessé de s’époumoner sur scène, entraînant avec lui le public. 

Le ton était donné, et aucun des artistes ayant pris le relais n’a fait redescendre la température avant la clôture du festival ! Les anglais de SPLIT PROHETS s’étaient maintenus depuis la veille, mais n’ont pas fait d’erreur devant un publique qui a largement salué leur prestation ! Avant que son excellence BLITZ the AMBASSADOR ne monte sur scène avec ses musiciens, j’ai pu profiter d’un peu du souffle qu’il restait à la CAFETERA ROJA pour interviewer brièvement quatre des six membres du groupe! Passé cette interview, j’ai croisé Steve et Thom de l’éclatant duo FANFARA ELECTRONICA avec la volonté première de les interviewer. Pourtant, ce dernier qui venait de se faire offrir une bouteille de rhum m’entraîna avec lui et ALIZARINA, dans les méandres de la fête. Finalement il n’y a pas eu d’interview mais nous avons passé un superbe moment devant la scène. 

À partir de 23h jusqu’à 2h du mat, tout est allé très vite, peut-être trop vite… BELLE ILE ON AIR s’est clôturé sur un live techno de MAXIME DANGLE, joué comme l’appel d’un prochain voyage musical ! 

Au petit matin, l’idyllique île de BELLE ÎLE EN MER a éteint la petite lumière rouge qui affichait « on air » et la famille qui composait ce festival a su quitter les studios avec panache ! Pour ceux qui y étaient et pour ceux qui voudront en être, il est à savoir que c’est avec une joie non mesurée et certaine, que l’organisation du festival BELLE ÎLE ON AIR remettra ça l’année prochaine !


belle ile en mer / alizarina / belle ile on air / fragment / cafetera roja / split prophets / prun' / radio prun' / fanfara electronica

Article réalisé par JB's .

Publication : Mercredi 30 Septembre 2015

Illustration : Panneau du festival

Crédit photo : BIOA






Réagir :