Bienvenue sur le site de Prun'. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ok
Cover

Chargement...

Voodoo People - 24 Novembre 2018 - WAREHOUSE

Not Only But...PSY & Incrédibilibi en Liberté - Retour sur une soirée psychédélique au Warehouse.

Warehouse Nantes

Not Only But...PSY : le vaisseau psychédélique de Prun en survol stationnaire, au milieu du dessus, d'un champ de force physique et spirituelle → Voodoo People...



En pleine tempête cosmique, les communications sont opérationnelles entre HADRA et ETHEREAL DECIBEL COMPANY : les courants varient, continus et alternatifs ; qu'importe la fréquence : ils sont en phase !

Connexion ON entre les 2 structures : il leur fallait un terrain de jeux et d'exercices.

Les Dieux et les forces invisibles des mondes surnaturels ont décidé que ce serait à Nantes....


Et, j'ai bien l'impression qu'on ne va pas résister longtemps à leur très fort champ d'attraction... sûrement un mal pour un bien !



BOOM SHANKAR !!



 Chères auditrices, Chers auditeurs, chères lectrices, chers lecteurs,



Embarqué par les pilotes avertis de l'ovni Not Only But..PSY de Prun' : Mutagen à la technique et TGC au planning de vol et récit historique et touristique, j'ai eu la chance, d'être particulièrement bien installé au WAREHOUSE.

Assis autour d'une grande table, avec Lucie coordinatrice de HADRA, et les co-organisateurs de la soirée VOODOO PEOPLE : Arnaud, Jawad et Félix de ETHEREAL DECIBEL COMPANY.

Les artistes Itchy et Scratchy (les vrais) sont également montés à bord et pas seulement pour rigoler. 


« Assis » un temps seulement, car après... comment dire : débauche d'énergie phénoménale ?

C'est pas loin d'être ça, c'est même tout à fait ça ! Et un peu plus encore....



HADRA : La mature, l'expérimentée, la combative et généreuse association dédiée par des passionnés aux cultures de la TranCe ou plutôt des TranCes, tant de courants sonores s'expriment à tous les bouts des champs...



 EDC : Même esprit, avec tout autant d'envie pour cette clique d'allumés (maintenant Nantais) aux pieds bien sur terre et aux cerveaux bien branchés. Des professionnels du spectacle et de l'organisation d'événements qui doivent leurs bonnes réputations à un catalogue d'artistes fourni et des soirées jouissives et sans encombre.



On leur donnerait d'ailleurs bien plus que le WAREHOUSE à ces tributaires des autorisations municipales ; mais eux qui se doivent d'être dans la légalité pour nous faire danser et rêver en plein air subissent de sacrées difficultés...

Notre discussion s'est d'ailleurs rapidement orientée sur le sujet tant la frustration est grande.


Alors, laisserons-nous mourir les festivals à taille humaine en extérieur ?

Ou faut-il nous aussi nous regrouper à plusieurs milliers afin de faire pression pour vivre nos passions ?

Nous votons pour ceux qui autorisent et surtout interdisent.... Ne l'oublions pas...



 VOODOO PEOPLE


Après investigations poussées, TGC, Mutagen et votre serviteur FullOhm, sommes sûrs qu'aucun n'était là pour du sacrifice animal, ni même torturer une poupée qui généralement n'a rien demandé....

Non : tous avec la même volonté : transmettre de l'énergie, des valeurs de partage, de communication, d'empathie et donner à voir tous les arts Psychedéliques.


Belles expo, joli stands et surtout des gens dispo pour parler de leur métiers, leurs passions souvent fluorées : Pas Seulement Mais...PSY !



On aurait aimé saluer les artistes des LUCIOLES (grande salle) et le collectif SUBCONSCIENCE (petite salle) soit les équipes HADRA spécialisées dans la déco. Mais elles ont eu du taf jusqu'à la dernière minute et on a bien vu pourquoi!

On aurait aussi aimé congratuler les créateurs de VIZUAL INVADERS, TARIAN de EDC pour son mapping structurel de toute beauté !! Des Performances et installations massives, impactantes, chiadées et ça : ça ne se voit pas partout !   RESPECT !



Preuve en images ici.



Musicalement c'était ultra-propre, bastonnant ; chirurgicalement mélodieux, cosmique..."Dynamique » n'est pas assez pimenté car l'ambiance était quasi extrême, tribale à chaque monté sonore.


Les Dj's nous ont rassasié : ça n'a pas feignanté derrières les machines ! Les basses ont mitraillé et les lazers découpé les airs... Un dancefloor agréablement ventilé, ce qui n'est pas le cas dans toutes enceintes fermées...


Les artistes d'HADRA et EDC ont vraiment fait ce qu'il fallait pour déchainer les foules. Merci, merci, merci ; So Much Love ! Congratulations et révérences distinguées aux professionnels du WAREHOUSE pour savoir mettre les orga et les convives dans de  bonnes conditions.




La Foule !

Parlons en de la foule...

 

A Nantes quand il se murmure PsyTranCe : elle répond en nombre et, ce qui n'est pas pour déplaire, elle est particulièrement féminisée (c'est pas Jeffilibili qui dira le contraire!).


Les collections de sourires et de gentillesses se sont étalées tout au long de la nuit et quand les cernes ont voulu prendre le dessus, ben perso : j'ai préféré rentrer ! Claqué, calmé, euphorisé : encore merci !


P'tit bémol : un dancefloor trop statique, où comme devant certains murs de son : les jumper's ont les pieds cloués au sol, ça sautille mais ça ne se meut pas : « Punaise mais lâche-toi vraiment, laisse ton corps entrer en TranCe, laisse le faire ce qu'il veut, profite : les basses sont téléguidées ! SANS PEUR !!! Lâche les ch'vaux ou laisse moi plus de place... » Pardon... : fallait que ça sorte...


Donc : je milite pour la fin des rangs d'oignons face au Dj's : regardez derrière, sur les cotés, en haut, dansez en avançant, laissez-vous embarquer ; la TranCe s'y prête tant !


Une chance en plus de rencontrer des gens ; et des comme ceux que j'ai croisés : promis, juré, craché : des comme ça, je vous en souhaite tous les jours ! Et toutes les nuits, de ces beaux oiseaux... 



LoVe & Lights

FullOHm






culture / soirées curieuses / psytrance / découverte / rencontres / nantes

Article réalisé par Guillaume Cantoni

Publication : Mercredi 05 DéCembre 2018

Illustration : Warehouse Nantes

Crédit photo : PATANDPATATE - ETHEREAL DECIBEL COMPANY - WAREHOUSE NANTES






Réagir :