Bienvenue sur le site de Prun'. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ok
Cover

Chargement...

Un musée de l'Affiche a ouvert sur l'île de Nantes

Amateurs d'affiches, réjouissez-vous. Un nouveau musée entièrement dédié à ce support à ouvert ses portes sur l'île de Nantes le 30 mai dernier. Son nom ? le MANA, le Musée de l'Affiche de Nantes.

A l'origine du projet de ce musée de l'affiche, il y a un homme, Xavier Thébault. Collectionneur dans l'âme depuis son enfance, il s'est d'abord intéressé aux petits jeux, BD, puis livres, avant de se tourner vers les affiches il y a déjà près de 20 ans.

Aujourd'hui sa collection, conséquente, comporte près de 5000 affiches en tous genres et thématiques, parce qu'il n'est « pas collectionneur d'un type d'affiches, mais collectionneur de toutes les affiches qui lui plaisent ».

Et pour parler des affiches, Xavier aime les comparaisons. « Pour moi les affiches c'est un peu comme des arbres anciens, qui ont vu passer devant elles toute l'histoire. C'est l'intérêt d'avoir des affiches authentiques, pas des reproductions. Ici c'est comme si on se baladait dans un parc, ou un château chargé d'histoire, sauf qu'à la différence des arbres ou des oeuvres plus classiques, l'affiche, elle, elle est censée nous parler ».

Le musée est pour l'instant composé de deux parcours thématiques. Une quarantaine d'affiches compose le premier, dédié au vélo dans les années 1900-1910, alors que la deuxième partie est davantage orientée vers l'histoire de l'affiche, et remonte le temps jusqu'au début du siècle dernier.
Des thématiques qui vont être destinées à évoluer dans le temps et laisser leurs places à d'autres, à intervalles réguliers. Le MANA est ouvert tous les jours de la semaine sauf le lundi, de 10h à 19h30. Plus d'informations sur le site du Musée.


mana / musée de l'affiche / affiches / xavier thébault

Article réalisé par Constance Bénard

Publication : Lundi 08 Juillet 2019

Illustration : Musée de l'Affiche à Nantes

Crédit photo : MANA






Réagir :