Bienvenue sur le site de Prun'. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ok
Cover

Chargement...

Too Many T's - Le plaisir du Hip-Hop Boom Bap

Retour sur les Trans Musicales de Rennes avec une interview du duo londonien et une question suspendue.

Ils faisaient partie des artistes qu’on attendait le plus sur scène.

Pour rappel, et parce que je doute que vous ayez lu l’article précédent, le duo réunit Ross Standaloft et Leon Rhymes autour d’un boom bap à l’ancienne plein de groove. Avec leur album sortit en octobre 2017 sur Banzaï Lab les deux anglais ont fait jumper un public avide de hip-hop : il était 3h du matin passé et c’était le premier concert rap de la soirée.

À ce moment de la soirée, devant une foule déchaînée par le flow des anglais je me suis demandée pourquoi est ce que j’aimais bien leur musique. Après tout je ne suis pas une amatrice du genre, je suis plutôt attachée au texte dans le rap et ne comprends qu’un mot sur trois à leur anglais. J’avais, qui plus est, cette curieuse impression de déjà vu à chaque fois qu’ils commençaient un nouveau morceau.

Je crois que leur musique me rend nostalgique d’une époque : celle de l’âge d’or du hip-hop, quand les Beastie Boys étaient rois et que les baggys régnaient en maître sur le bitume citadin.
Quoi qu'il en soit les deux anglais sont à l'image de leur musique : un mélange de cool-sympa-no stress - smile - ketchup mayo.

Si la curiosité vous pique et que le cœur vous en dit vous pouvez retrouver leur concert en intégralité sur le site de Culturebox.

Reste à savoir pourquoi est ce qu'écouter leur musique me fait le même effet qu'un vieux morceau rock de The Kinks ...

Interview réalisée par Kim Boëffard et traduite par Victoire Allain




transmusicales / boom bap / rap / banzaï lab / too many t's / interview musicale

Article réalisé par Kim Boëffard

Publication : Vendredi 19 Janvier 2018

Illustration : Too Many T's aux Trans 2018

Crédit photo : Kim Boëffard






Réagir :