Bienvenue sur le site de Prun'. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ok
Cover

Chargement...

Quand Güms rencontre Elaquent

De Nantes à Toronto, les magiciens de la boucle sont à l'honneur. Interview croisée entre deux beatmakers, qui ont les pieds sur terre et les beat dans les étoiles.

D'un côté du micro, il y a  Elaquent, un producteur de Toronto. Il est signé sur le label de beatmaking américain HW&W, au côté de maîtres du style comme Stwo, Ta-ku, Kaytranada, Evil Needle ou encore Myth SyzerAprès plusieurs EP et albums dont l'excellant Parrallel, l'artiste est en train d'enregistrer un nouvel opus. 


De l'autre, il y a le beatmaker nantais Güms. Rapidement repéré par Prun' et par les organisateurs des soirées De La Boucle, le jeune ligérien a su imposer son style musical à l'occasion de différentes apparitions scéniques. Membre de l'association Castle Hood et présent sur le collectif Melody Soul, il multiplie les sorties pour Güms avec nouvel EP, travaille avec les nantais de Scheeba ou encore du Square des Provinces

Entre les deux, mon cœur balance.

 l'issu de la rencontre, il s'avère que les deux hommes partagent plus qu'une passion pour le sample et les boucles. Ils ont en commun une grande admiration pour le travail de J Dilla, une approche du rythme et de la texture sonore authentique, une simplicité de vie, une gentillesse naturelle. 
Il faisait un peu froid, le Ferrailleur se préparait pour la soirée De La Boucle, Damu The Fudgemunk n'était pas bien loin, Romain installait sa vidéo psychédélique sur l'écran géant, les barmans mettaient leurs fûts en place... Nous nous sommes retrouvés face à la Loire, quelques heures avant leur passage sur scène, le 19 février dernier pour le festival Hip Opsession.

Rencontre exclusive à réécouter à l'envie.


gums / elaquent / de la boucle / hip op / beatmaker / interview musicale

Article réalisé par Frédérique Jouet

Publication : Jeudi 23 Avril 2015

Illustration : De La Boucle au Ferrailleur

Crédit photo : Clack






Réagir :