Bienvenue sur le site de Prun'. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ok
Cover

Chargement...

Poussière d'âmes : un roman pour affronter la mémoire des génocides

Le journaliste vendéen Pierre-Yves Bulteau vient de sortir son premier roman : Poussière d’âmes. Un ouvrage qui questionne la mémoire collective et individuelle des génocides.

« Aussi longtemps que les lions n’auront pas leur historien, les récits de chasse tourneront toujours à la gloire des chasseurs. » C’est par ce proverbe africain que débute le roman de Pierre-Yves Bulteau. Et sans prétentions, c’est sûrement en historien des lions, défenseur des plus faibles, que s’inscrit le romancier dans Poussières d’âmes

Pas de prise de partie claire et nette, pas de réponse toute faite, mais des questionnements et un engagement certain. 

L'histoire de Matéo sur les traces de son histoire...

A travers l’histoire de Matéo, jeune homme originaire d’un pays d’Afrique, Pierre-Yves Bulteau nous mène sur les traces de génocides, de drames –et le mot est certainement trop faibles- qui ont marqué l’histoire de certains peuples. 
Matéo a grandi en France, loin de son pays d’origine, de sa famille, d’une mère qu’il n’a jamais connue, d’un père dont il n’a plus de nouvelles… Mais soudain le passé se rappelle à lui et le voilà emporté au cœur d’un conflit qui semble le dépasser, contraint de comprendre le rôle qu’a pu y jouer son père et beaucoup d’autres.

Un auteur engagé

Poussière d’âmes est un roman qui s’évertue à reconstruire une mémoire plus juste, « une mémoire des peuples par le peuple », comme l’explique l’écrivain. Un livre engagé, à l’image du parcours professionnel de Pierre-Yves Bulteau, cofondateur du Sans-Culotte, un mensuel d’information vendéen. Un journal d’enquête qui se veut tout sauf consensuel !

Après avoir rejoint l’IUT de journalisme de Lannion en tant qu’enseignant en radio, Pierre-Yves Bulteau a aussi travaillé à France Inter pour l’émission Là-bas si j’y suis. 

De l'Afrique des Grands lacs à l'Ukraine

Pourtant dans Poussières d’âmes, Pierre-Yves Bulteau conserve tout de même une certaine distance. Celle propre aux romans, tout d’abord, car si le romancier s’inspire de faits réels, de personnes bien vivantes, l’histoire reste bien imaginaire. Certains pays même : Le Sec Tswana, pays d’origine de son héros, ressemble en tous points au Rwanda bien qu’il ne soit jamais nommé.
D’autres lieux sont clairement assumés comme l’Ukraine. L’occasion d’évoquer la concurrence des mémoires, dans un pays où l’on oppose encore la Shoah par balles à l’Holodomor, l’extermination par la faim. 
Le livre de Pierre-Yves Bulteau soulève avec beaucoup de justesse la question de la mémoire, en confrontant mémoire collective et individuelle, en interrogeant le rôle des autorités ou encore celui des journalistes. 

Poussière d’âmes de Pierre-Yves Bulteau est sorti aux éditions Durand-Peyrolles en avril 2013 et en vente sur le site de l’éditeur.   


pierre-yves bulteau / poussière d'âmes / durand-peyrolles / génocide / mémoire

Article réalisé par Karine Parquet

Publication : Vendredi 03 Mai 2013

Illustration : Extrait de la couverture du roman Poussière d'âmes

Crédit photo : Durand-Peyrolles






Réagir :