Bienvenue sur le site de Prun'. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ok
Cover

Chargement...

Nantes continue son Voyage

La fameuse ligne verte du voyage à Nantes assure sa pérennité une année de plus et continue à serpenter inlassablement entre les bâtiments, les rues et surtout les œuvres. L'événement débute le 6 juillet.

Huang Yong Ping, Serpent d'océant, Saint-Brévin

A chacun des arrêts de la ligne verte, une pause artistique qui ne demande qu'à s'immiscer dans le quotidien de celui qui la découvre.
Et des pauses, on peut dire qu'il y en a en cette année 2019. Cent-dix créations émaillent le tracé de cette ligne, dont cinquante-six œuvres permanentes. En tout c'est pas moins de 18,34 km qui parcourent la ville, c'est à dire cinq jours et demi de visites pour les plus courageux qui voudraient ne rien rater.
L'idée, c'est de transformer le Voyage à Nantes, qu'il entre dans une autre dimension. Parce que ce voyage n'est pas « qu'un » événement disponible à un moment précis, le nombre de plus en plus important d’œuvres permanentes lui permet d'être un événement durable, constant dans l'année. Avec toujours une même volonté : intervenir progressivement dans les évolutions de la ville, s'y adapter, et surtout y prendre part.

Un parcours riche en nouveautés


Chaque année, le Voyage à Nantes propose son lot de nouveautés aux curieux qui décideront de suivre sa verte ligne, et l'année 2019 ne fait pas exception.

Les créations de l'artiste japonais Tadashi Kawamata notamment seront mises à l'honneur avec une double proposition. La première, conséquente, se situera près de la Butte Sainte-Anne : c'est le Belvédère de l'Hermitage, un ouvrage tout en bois situé à mi-chemin entre le ciel et le fleuve, en porte-à-faux au-dessus de la falaise. Le second s'appelle « Les Nids », et s'implantera dans la ville le temps de l'été. De la Gare Nord jusqu'à la Butte Sainte-Anne, des sculptures en forme de nids orneront arbres, façades et monuments emblématiques pour insuffler un peu de poésie à la ville.

Mais ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres disséminés ici et là dans Nantes. La Place Graslin, par exemple, accueillera « Human Clock » de Malachi Farrel, Constantin Leu et Ludovic Nobileau, une horloge mi-homme mi-machine qui marquera les temps du jour et de la nuit. Quand au Temple du Goût, il proposera « Hooror Hits » toujours de Farell, une exposition parodiant l'horreur sociétale contemporaine.

Outre les expositions, galeries et monuments, le Voyage à Nantes développera une expérience inédite en 2019 : la visite d'ateliers d'artistes, lieux emblématiques de création. Ainsi, les espaces du Rayon Vert proposeront à la visite la reconstitution de l'atelier de Benoit Rondot, « Atelier Imaginaire ». En bref, c'est plus d'une vingtaine de nouveautés qui viennent s'ajouter cet été au parcours déjà conséquent du Voyage.

L'événement « Le Voyage à Nantes » se déroulera du 6 juillet au 1er septembre 2019.

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Un article écrit par Robin.



voyage à nantes

Article réalisé par Constance Bénard

Publication : Lundi 01 Juillet 2019

Illustration : Huang Yong Ping, Serpent d'océant, Saint-Brévin

Crédit photo : Franck Tomps






Réagir :