Bienvenue sur le site de Prun'. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ok
Cover

Chargement...

L'occupation de la fac pour reloger les Mineurs Isolés Etrangers

Après leur évacuation dimanche 19 novembre de l'ancien bâtiment des beaux arts, les Mineurs Isolés Étrangers ont trouvés refuge dans le bâtiment Censive sur le campus Tertre.

Samedi 18 Novembre un rassemblement se tient place Bouffay en soutien aux mineurs isolés étrangers présents à Nantes. À la suite de ça l'ancien bâtiment des Beaux-Arts situés près des Galeries Lafayette est réquisitionné.

C'est un bâtiment vide, très grand donc pouvant accueillir beaucoup de monde, et équipé de l'eau et de l’électricité. Une soixantaine de jeunes sont logés. Le mouvement « Univers Cité » est lancé, dont la vocation est de créer des espaces de solidarité et de partage entre étudiant-e-s et jeunes exilé-e-s. La nuit de samedi à dimanche les organisateurs redoutent la police et une évacuation dans la nuit mais c'est finalement dans l'après-midi du dimanche que deux camions de CRS évacuent le bâtiment. La mairie justifie cette évacuation le jour même dans un communiqué, en expliquant que le bâtiment n'a pas vocation à cet usage et de fait manque de sécurité. Johanna Rolland annonce la mise en place de 10 logements sociaux dès le lundi...

Un grand nombre de jeunes sont toujours sans toit et au vu de ce constat, le mercredi qui suit, un groupe d'étudiants et des associations de soutiens se réunissent dans un amphithéâtre sur le campus pour prendre la décision d'occuper dès le soir une partie des salles dans le bâtiment Censive. Ce sont sept salles qui sont réquisitionnées.

Chaque salle de classe est transformée et a sa fonction : dortoirs, garde-manger, cuisine, une salle commune polyvalente. Très vite beaucoup de personnes apportent de la nourriture, des couvertures, des livres, des vêtements etc.. 

Combien de temps cela va durer? Tant qu'une autre solution, davantage viable leur soit proposée.

La Présidence de l'Université a annoncé qu'elle tolérait leur présence et qu'elle n'appellerait pas les forces de l'ordre. Cependant, ce n'est pas une solution qui est souhaitable à long terme et les étudiants et associations souhaiteraient que la Présidence porte leurs voix auprès de la mairie pour accélérer la recherche d'une meilleure solution.

Cette occupation pour loger des mineurs isolés étrangers n'est pas un cas isolé en France en ce moment sur le campus de Lyon 2 un amphithéâtre est également occupé.


mineurs isolés étrangers / occupation / fac / autogestion / reportage

Article réalisé par Vie Etudiante

Publication : Mercredi 06 DéCembre 2017

Illustration : L'entrée du rez-de-jardin de Censive






Réagir :