Bienvenue sur le site de Prun'. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ok
Cover

Chargement...

l'été, c'est la mer ou la montagne....cette année, ce sera la mer !!!

Est-ce que le fait de contempler la mer rend les Hommes toujours aussi silencieux...en tout cas, il y à deux auteurs que cela rend muet : Grégory Panaccione et Wilfrid Lupano.....retour sur "Un océan d'amour" sorti chez Delcourt, une BD muette.

Chaque matin, Monsieur part pêcher au large des côtes bretonnes....


Mais ce jour-là, c'est lui qui est pêché par un effrayant bateau-usine. Pendant ce temps, Madame attend. Sourde aux complaintes des bigoudènes, convaincue que son homme est en vie, elle part à sa recherche. C'est le début d'un périlleux chassé-croisé, sur un océan dans tous ses états. 

Une histoire muette avec moult mouettes. 


Beaucoup d’artistes ont écrit, chanté ou peint la mer…certains diront quelle est dégueulasse, car les poissons baisent dedans… , Baudelaire nous exhorte de l’aimer pour rester libre, Hugo la décrit comme un espace de rigueur et de liberté, moi je dis qu’en été, si elle n’était pas là…mes vacances seraient bien longues, et il me faudrait trouver une nouvelle activité...
Dans tout les cas, c’est un espace de vie, mystérieux rempli de secrets méconnus et qui nous réservent encore de belles surprises de belles aventures et découvertes en perspective…. 
Et il se trouve que justement, deux auteurs, Wilfrid Lupano et Grégory Pannacionne ont d’un commun accord, et sur près de 280 pages, raconté l’histoire de ce monsieur, pêcheur de son état et de madame, sa femme, Bigoudaine de surcroit, séparés par une succession d’événements incongrus et rocambolesques. 
La particularité de cette histoire : elle est muette !!! 
Les deux auteurs ont réussis le tour de force de raconter cette histoire SANS une seule parole, rien, pas même une onomatopée…RIEN. En revanche, tout est là…le mauvais temps breton, le soleil cubain, le suspens, le comique, le burlesque, et surtout…l’amour de deux êtres qui, sortis de leurs vies, de leurs train-train quotidien sont au final inséparable….

C’est avec Gégory Panacionne que j’ai pu échanger lors du dernier quai des bulles sur le sujet…Allez Hop…on monte à bord. Bonne écoute.


bd / ocean

Article réalisé par Sébastien Blanquet

Publication : Mercredi 15 Juillet 2015

Illustration : Couverture un océan d'amour - Les sardines n'ont qu'a bien se tenir

Crédit photo : Delcourt nov 2014






Réagir :