Bienvenue sur le site de Prun'. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ok
Cover

Chargement...

Les Rencontres Eclairées - Circuits courts et court-circuits en ville

Quand l’urbanisme culturel dessine une nouvelle carte des ressources locales : une table ronde à Transfert en compagnie d'artistes, d'urbanistes et d'acteurs culturels.

Les Rencontres Eclairées





Circuits-courts et court-circuits en ville, quand l’urbanisme culturel dessine une nouvelle carte des ressources locales.


Alors que le quartier de la ZAC Pirmil-Les-Isles est en train de se dessiner, les Rencontres Éclairées du 25 juin seront l’occasion de s’interroger sur la cohabitation de différents acteurs sur un territoire en devenir et l’impact des réseaux ainsi constitués sur la fabrique de la ville. Par exemple, comment un projet d’urbanisme culturel peut fédérer un réseau d’acteurs locaux pour faire la ville en circuit-court ? Depuis 2018, Transfert a pris place sur le site des anciens abattoirs de Rezé situé au cœur du futur projet urbain, impliquant dans son sillage une constellation d’acteurs très diversifiés.

A l’heure où les villes souhaitent se reconstruire sur elles-mêmes et trouver des moyens de résilience, la mise en culture des friches1 dessine le territoire et permet la naissance d’un écosystème inter-acteur à partir d’un lieu.

Dès lors, il s’agit d’en faire un site vivant, toujours en concertation, pour laisser la place aux initiatives émanant du lieu et en limitant les intermédiaires. L’essor des initiatives citoyennes rend plus complexes les liens entre experts et profanes, et questionne plus largement l’héritage laissé par ces projets culturels transitoires, lorsque les initiateurs s’en vont, au bout de quelques années. Ces projets font évoluer les pratiques et les représentations du lieu et font émerger de nouveaux besoins dans la vie du futur quartier.

Cette nouvelle session des Rencontres Éclairées permettra de s’interroger sur la manière dont les opérateurs s’organisent pour faire avec. Comment des projets portés par des associations culturelles ou des collectifs citoyens peuvent court-circuiter un projet urbain par une approche participative (bottom-up) ? Comment s’organise l’après du projet d’occupation temporaire d’un site par un projet culturel ? Plus globalement, du transitoire au culturel, du projet au lieu, ces nouveaux modes de faire visent à mettre en lumière les manières dont l’urbanisme culturel influence la programmation urbaine et essaime en ville.

En présence de :
Alexandra Cohen et Agathe Ottavi ; agence Cuesta (coopérative culturelle)
Sylvain Grisot ; urbaniste fondateur de l’agence DIXIT.Net, enseignant à l’Université de Nantes
Florentin Guesdon et Jules Infantes ; Le Bureau d’études Spatiales (BES)
Stefan Shankland ; artiste plasticien, maître de conférence à l’Ecole d’architecture de Nantes
Jérémy Tourneur ; responsable des relations aux publics, Pick Up Production
Modération par Basile Michel, géographe et maître de conférence en géographie, Université de Cergy-Pontoise et membre du laboratoire MRTE.


Article réalisé par Jeanne Le Gac

Publication : Vendredi 03 Juillet 2020

Illustration : Les Rencontres Eclairées

Crédit photo : ©RomainCharrier






Réagir :