Bienvenue sur le site de Prun'. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ok
Cover

Chargement...

Les enfants dans la Grande Guerre : un véritable bourrage de crâne

Le Château des Ducs de Bretagne, en partenariat avec les Archives municipales de Nantes, présente une exposition unique : "À l'école de la guerre, 1914-1918". Des dessins aux devoirs scolaires, une manière de découvrir les coulisses de cette guerre.

Dans le cadre des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale, les archives municipales de Nantes dévoile une collection unique : des rapports d'activités de quarante quatre écoles primaires publiques nantaises de l'époque. 

Ils sont présentés, dans une exposition "À l'école de la guerre, 1914-1918"au Château des Ducs de Bretagne de Nantes jusqu'au 20 avril 2014. Ce rendez-vous permet aux petits et aux grands de découvrir le quotidien et la vision des enfants nantais pendant la Grande Guerre. 

Des dessins, devoirs, photos, témoignages...

À l'origine de l'exposition, ce sont des rapports d'activités annuels écrits, pendant la Grande Guerre, par tous les enseignements des écoles primaires publiques de Nantes. C'est une collection unique des Archives Municipales de Nantes. À l'initiative du maire Paul Bellamy, ces documents mettent en avant l'effort de guerre à l'école, lieu devenu le centre moral de la patrie. 
On y découvre des dessins d'enfants sur leur vision la guerre, des devoirs centrés sur la guerre, des photographies de classe, les programmes d'enseignements et de nombreux objets : cartes postales, ouvrages, chansons ou encore des jouets. L'exposition permet de découvrir la Grande Guerre sous l'angle de l'éducation nationale. 

L'école, un lieu de propagande

"Les écoliers étaient vraiment intégrés dans l'effort de guerre. C'était une directive du ministère de l'instruction publique de faire de l'école le centre moral de la patrie.", indique Delphine Gillardin des Archives Municipales de Nantes. Le programme scolaire a été bousculé : ils apprenaient à lire avec l'abécédaire de la guerre (A comme Arme) et à compter avec l'emprunt national qui finançait l'armement. 
Un véritable effort était demandé aux petits filles pour équiper les soldats sur le front notamment à travers le tricot. L'exposition permet de découvrir le bourrage de crâne qui était institué à l'époque dans les écoles où la lecture quotidienne correspondait aux communiqués de guerre du jour. 

Suivez Basile, 10 ans 

"À l'école de la Guerre, 1914-1918", est l'occasion, pour les enfants, de découvrir cette période de l'histoire française. C'est une époque qui est, encore aujourd'hui, difficile à imaginer pour les jeunes générations. Des visites guidées pour les plus petits, à partir de 9 ans, permettent, avec des mots simples, d'expliquer le quotidien pendant la Grande Guerre. 
C'est un parcours adapté à la hauteur des enfants où les documents sont reliés par un trait de crayon. Ils peuvent écouter les témoignages reconstitués de Basile, un personnage fictif de 10 ans, pour comprendre le bouleversement subit à l'époque. " Ça parle aux enfants du même âge qui apprennent à lire et compter différemment aujourd'hui", précise Delphine Gillardin. Un pupitre et un tableau noir sont à disposition du public où il est possible d'effectuer des exercices de calcul des programmes de la période 1914-1918.  

Informations pratiques

Dans le cadre de ce rendez-vous, un concert gratuit est organisé le 22 février prochain à la Tour du fer à cheval par le chœur d'enfants de la Maîtrise de la Perverie. Une conférence sera mis en place par Manon Pignot, maître de conférence à l'Université de Picardie, le mardi 15 avril prochain sur le thème "Peut-on faire une histoire de l'enfance en guerre qui ne soit pas "surplombante ?"
Le catalogue "À l'école de la Guerre, 1914-1918" qui retrace l'ensemble de l'exposition est à disposition dans la librairie du château au prix de 15 euros. 

L'exposition, quand à elle, est à découvrir jusqu'au dimanche 20 avril 2014 au Château des Ducs de Bretagne, au rez-de-chaussée du bâtiment du Harnachement. L'entrée est gratuite tous les premiers dimanche du mois et tous les jours pour les moins de 18 ans. Les tarifs adultes vont de 1 à 2 euros. 
En parallèle de "À l'école de la guerre, 1914-1918", vous pouvez découvrir l'exposition "En guerres, 1914-1918 / 1939-1945, Nantes / Saint-Nazaire" au prix de 3 à 5 euros jusqu'au 23 février prochain.
Vous pouvez retrouver toutes les informations sur le site du Château des Ducs de Bretagne
Jeudi 30 janvier, l'équipe du Ghetto Blaster a accueilli Delphine Gillardin des Archives Municipales de Nantes. Retrouvez l'interview ci-dessus.


Article et interview réalisés par Aurore Coué


la grande guerre / exposition / château des ducs de bretagne / première guerre mondiale / archives municipales de nantes

Article réalisé par

Publication : Mercredi 05 Mars 2014

Illustration : Dessin d'un enfant nantais de l'exposition

Crédit photo : Archives Municipales de Nantes






Réagir :