Bienvenue sur le site de Prun'. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ok
Cover

Chargement...

Laurence Garnier lance sa campagne, soutenue par Valérie Pécresse

Vendredi dernier, au bar de La Coquille, Laurence Garnier lançait officiellement sa campagne, en compagnie de la secrétaire générale du parti Valérie Pécresse. Une candidature à laquelle la droite croit beaucoup.

Laurence Garnier

C'est accompagnée de François Pinte, Secrétaire Départemental 44 de l'UMP, et de Valérie Pécresse, Secrétaire Générale du parti, que Laurence Garnier a officiellement débuté sa campagne, aujourd'hui à 17h30. 

La candidate a aujourd'hui la volonté de tourner la page du feuilleton de l'investiture et de commencer à écrire le chapitre de la campagne sans plus tarder.


Valérie Pécresse : "Nantes est une ville symbolique, Jean-Marc Ayrault a besoin d'un double vote-sanction"


La secrétaire générale de l'UMP ainsi que Laurence Garnier souhaitent un "double vote sanction à l'égard du Premier Ministre : d'une part car il a abandonné sa ville de Nantes, de l'autre pour sanctionner la politique désastreuse du gouvernement".
En chevaux de bataille de la candidate fraîchement investie, on retrouve bien entendu la culture, et sa farouche opposition au Voyage à Nantes : "Très peu de Nantaises et de Nantais se reconnaissent dans ce projet, souligne-t-elle. Qu'ils soient commerçants, ou simples citoyens, personne ne voit bien l'utilité de cet événement".
Sur cette liste des thèmes de campagne, on trouvera également l'insécurité, la réforme des rythmes scolaires, la problématique du centre-ville, qu'elle qualifie d'"atrophié", et celle des transports en commun. 

Laurence Garnier : "La seule mission de Johanna Rolland aujourd'hui est de faire perdurer le système"


N'oubliant pas de placer un petit mots à l'égard de ses adversaires, Laurence Garnier a notamment parlé d'une politique "cosmétique" de la part de la majorité en place, de par la recherche de labels et de prix, "délaissant totalement la politique de la ville et les vrais enjeux"
Mais cette campagne ne sera pas simple pour l'UMP. A peine a-t-elle commencé qu'elle se trouve déjà entachée par un problème : celui du sondage. En effet, Laurence Garnier a attendu les résultats d'un sondage avant d'être définitivement investie. Sauf que certains médias ont avancé l'hypothèse que ce sondage n'existerait pas. 

Lorsqu'on demande à Valérie Pécresse de communiquer les chiffres officiels de ce sondage, elle élude la question en nous proposant de "faire [vous]-même un sondage parmi les nantais, en tant que journalistes". Puis, moins à l'aise, elle évoque un problème avec les "comptes de campagne, si les résultats exacts du sondage sortent, ils jouent en sa faveur et devront donc compter parmi les comptes de Laurence Garnier". Elle ajoute que "la loi électorale de l'UMP ne le permet pas". 
La prochaine étape de cette campagne sera une période de porte-à-porte, et d'écoute des Nantais, à venir très prochainement. 


laurence garnier / ump / municipales / 2014 / campagne / élections / pécresse / valérie pécresse / johanna rolland / pinte / françois pinte / sondage / politique

Article réalisé par Simon Ains

Publication : Vendredi 25 Octobre 2013

Illustration : Laurence Garnier

Crédit photo : Ouvrez La !






Réagir :