Bienvenue sur le site de Prun'. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ok
Cover

Chargement...

Angers Nantes Opéra veut sortir de ses stéréotypes

A l'occasion de la présentation de son programme pour l'an prochain, l'Opéra a montré sa volonté d'accès pour tous à cet art parfois considéré comme inaccessible.

"Pourquoi accepter de dépenser moins quand on a les moyens de dépenser plus ?"

Voilà comment Jean Paul Davois, le directeur général de l'Opéra résume avec humour la nouvelle proposition de vente de places "Premières" à 160 euros. 

En vérité, c'est une manière pour l'Opéra de faire participer le public aux finances de l'Opéra, et de continuer ainsi à proposer des tarifs préférentiels aux étudiants notamment. 

En bref, en proposant aux plus aisés de payer s'ils le souhaitent une place à 160 euros au lieu du tarif normal, l'équipe de Angers Nantes Opéra veut donner un accès à tous à cet art. 

La Flûte Enchantée et beaucoup d'autres

Au niveau de la programmation, l'opéra propose des nouveautés et des grands classiques. 
Des nouveautés, avec une mise en scène souvent voulue plus accessible au grand public. 
Et des retours aux grands classiques à travers un choix de pièces absentes des programmations de l'opéra  depuis une dizaine d'année. Par exemple, cette année seront joués La Flûte Enchantée de Mozart, Chat Perché de Marcel Aymé ou Pelléas et Melisande de Claude Debussy. 

Les visuels de cette programmation ont été réalisés par Christy Lee Rogers. Elle photographie dans l'eau, la nuit, sans trucages. 

Si ça vous intéresse, il faut réserver ses places rapidement, car elles partent très vite. Les détails des prix sont sur le site internet angers-nantes-opera.fr

Article et interview réalisés par Jeanne Boezec


angers nantes opéra / jean paul davois

Article réalisé par

Publication : Jeudi 06 Juin 2013

Illustration : Chat Small, illustration de la pièce Chat Perché

Crédit photo : christy lee rogers ©2012 all rights reserved






Réagir :