Bienvenue sur le site de Prun'. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ok
Cover

Chargement...

Hors Bord, exquise parenthèse bordelaise

Remise à flots imminente ! Dans 10 jours, Hors Bord revient pour une seconde édition après une première mouillée, mais prometteuse. Coup d’œil sur la programmation d'un festival navigant de la techno au rock.

Visuel Festival Hors Bord

Save the date ! Les 18, 19 et 20 mai prochain, Bordeaux s'apprête à faire résonner les cales de son Bassin à Flots, à faire trembler notre bon vieux Alain, qui n'a probablement pas besoin de toutes ces basses pour trembler de lui-même.

Un beau festival "urbain" comme on dit, en ville quoi. Un petit festival à taille humaine qui réunit tout de même autour de lui une sacrée populace, mais qui permet de faire de chouettes rencontres dans de chouettes endroits. Mais avant tout un festival pointu et avant-gardiste, qui fait la part belle à la scène émergente, qu'elle soit électro, rock, house, pop, techno...

Comme on est sympa, on vous aide à faire un choix dans cette programmation, qui s'assume défricheuse et éclectique.

Et on commence tout en douceur avec le quatuor parisien Isaac Delusion, qui nous revient tout juste avec un quatrième album electropop mêlant sonorités électroniques et modernes, et voix lancinantes et empreintes de mélancolie. Un Rust & Gold qui porte donc parfaitement son nom, signé comme d'habitude chez Microqlima, et qui sera à découvrir vendredi. 

On enchaine avec le belge de l'étape. Tout festival doit avoir son belge, et c'est encore mieux si celui-ci porte le doux nom de Roméo Elvis. Alors certes, d'habitude, les gens avec deux prénoms comme nom, faut pas trop leur faire confiance. Mais là, on fait une énorme exception pour ce gros projet qui a su se faire une place de choix sur l'embarcadère du rap chanté. L'EP, c'est La Morale 2, sorti en mars, et le concert, c'est samedi.

On fait un pas vers l'Est, chez nos voisins allemands. C'est de là que vient Motor City Drum Ensemble, de Stuttgart plus précisément. Et c'est probablement sur la scène allemande que ce tout jeune trentenaire a appris à maitriser le dancefloor comme personne, toujours accompagné de sa house fleurant bon les années 80 comme on les aime, teintée de funk et de jazz. Danilo Plesslow, de son vrai nom, fera résonner la scène Wellmann le vendredi soir.

Restons dans cette veine house avec Mezigue, l'homme aux mille visages. Si on ne connait pas sa tête, on reconnait assurément les bonnes vibes qu'il nous envoie régulièrement sur Internet, via le label DKO Records et avec son fidèle compère Mad Rey. L'insolence sera la marque de fabrique de l'iBoat vendredi soir.

On pourrait continuer cette liste pendant des heures, en vous parlant de Renart et de sa perfection en live, d'Omar S. qu'on aime plus que tout, de Black Devil Disco Club qui est avec Renart l'une de nos grosses découvertes du dernier Visions (coeur). Oui, on pourrait.

Mais on préfère préparer nos oreilles à tout ce bon son, nos yeux qui vont revenir plein d'étoiles et nos chaussures qui vont prendre cher à force de taper du pied. Prépare toi, Bordeaux, on arrive !




festival / hors bord / bordeaux / romeo elvis / mezigue / motor city drum ensemble

Article réalisé par Simon Ains

Publication : Mardi 09 Mai 2017

Illustration : Visuel Festival Hors Bord

Crédit photo : Hors Bord






Réagir :