Bienvenue sur le site de Prun'. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ok
Cover

Chargement...

Heddy Maalem, chorégraphe mélomane

Avec son spectacle Eloge du puissant royaume, présenté au Lieu Unique dans le cadre d'Hip Opsession, Heddy Maalem croisait la danse krump à la musique classique. Rencontre avec ce chorégraphe attaché à la musicalité de l'instant.

Grand amateur de musique baroque, Heddy Maalem place la musique au cœur du processus de création de ses chorégraphies. Comme un cercle vertueux, l’écoute assidue des œuvres musicales fait naître le mouvement du corps, qui lui-même permet de mieux comprendre la musique. 

 « Il n’y a pas de petite musique ni de grande musique, il n’y a que des choses justes et pertinentes »

Dans son spectacle Eloge du puissant royaume, le chorégraphe réussit le pari de croiser le krump, danse urbaine née dans les 90’s aux Etats-Unis en réaction aux guerres de gangs, à la musique classique et contemporaine. Jean-Sébastien Bach, Iannis Xenakis, Arvo Pärt, Colin Stetson... la bande sonore du spectacle est constituée d’un patchwork musical imprévisible qui participe à révéler toute l’humanité et la poésie de cette danse singulière qu’est le krump. 

Le hip hop n’est pas en reste puisque c’est sur un morceau de Saul Williams que s’achève Eloge du puissant royaume, sublimant définitivement la dramaturgie du spectacle. 


Le 26 février dernier, dans le cadre du festival Hip Opsession, Prun' a rencontré le chorégraphe. Retrouvez l'interview sous l'illustration.


interview / hip opsession / lieu unique / danse / hip hop / classique / krump

Article réalisé par Elisabeth Carré

Publication : Vendredi 24 Mars 2017

Illustration : Eloge du puissant royaume, chorégraphie : Heddy Maalem

Crédit photo : Patrick Fabre






Réagir :