Bienvenue sur le site de Prun'. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ok
Cover

Chargement...

Coup de cœur prunien : Golden Fleece – Hermit & the Recluse

Voyage multidimensionnel entre Brooklyn et la Grèce antique...

Pochette de l'album Orpheus vs. The Sirens

Ayant pour habitude d’explorer des univers particuliers à travers ses projets, Ka confirme sa singularité avec son sixième LP, Orpheus vs. The Sirens, paru en août. Deux ans après Honor Killed The Samurai, c’est cette fois par le spectre de la mythologie grecque qu’il dépeint la violence et la misère de Brownsville. Orphée est le poète qui se joindra au voyage des héros grecs. Les sirènes sont les démons qu’il affronte.


Ce spectre n’en est pas moins une analogie, faite entre la conquête de la Toison d’or par Jason et les Argonautes, et la lutte des habitants de Brooklyn, confrontés à la survie de la rue.

« Roam the streets, not known for peace Never rest, forever quest, Golden Fleece »

Ce combat se traduit tant par une dimension sociale, une justice revendiquée par Ka, que par la dureté imprégnant les quartiers de Brooklyn. Kaseem Ryan l’a affrontée tout en s’en nourrissant. L’ambiguïté de cette force s’exprime ainsi par une plongée dans les mémoires à la fois de Brownsville et de la conquête de la Toison d’or, où sagesse et violence fusionnent étonnamment.

« I want compassion from the highest / Food for the lowest / Cures for the afflicted / Rooves for the homeless / Direction for the misled / Heat for the coldest / Love for the lonely / Peace for the soldiers »

On comprend alors l’ambivalence qui teinte le morceau. Le timbre poussiéreux du MC, mêlé à son flow lent et incisif, nous plonge dans cette sombre procession. La ligne musicale produite par Animoss l’accompagne subtilement, dans un vent froid de samples de flutes, d’orgues et de guitares enveloppant un léger drum. Cet ensemble harmonieux nous laisse songer à l’univers de MF DOOM…

Alors que Ka avait pour habitude d’auto-produire ses projets, le californien Animoss (ayant notamment produit pour Roc Marciano et Joey Bada$$) se charge entièrement de la production de ce projet. Ils forment ensemble le duo Hermit & The Recluse. Le beatmaker parvient à compléter habilement l’univers mythologique du projet, captant sa complexité tout en produisant une ligne épurée et astucieusement équilibrée.

Une fois de plus, Ka tire son inspiration des plaies ouvertes du passé en l’exprimant sous le prisme d’un thème qu’il aura su s’approprier par une écriture travaillée, riche de métaphores tissant l’analogie générale de Orpheus vs. The Sirens.




coupdecoeur / rap / brooklyn / mythologie / musique / ka

Article réalisé par Service Civique Programmation

Publication : Jeudi 04 Octobre 2018

Illustration : Pochette de l'album Orpheus vs. The Sirens

Crédit photo : Obol for Charon Records






Réagir :