Bienvenue sur le site de Prun'. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ok
Cover

Chargement...

Folle Journée : Time Lapse ou l'expérience organique

Commande spéciale de la Folle Journée, Time Lapse demeure une sacrée claque pour les spectateurs du Lieu Unique. Fruit d'une collaboration entre le beatboxer Ezra et le pianiste Francesco Tristano, il mêle différents registres artistiques.

Le spectacle Time Lapse programmé à la Folle Journée affichait complet depuis plusieurs semaines. Ceux qui ont eu la chance de voir en vrai Ezra, Francesco Tristano et l'équipe d'Organic Orchestra ont bien compris pourquoi. Poétique, captivant, surprenant, Time Lapse a gagné le pari de mettre un sacré coup de claque à ses spectateurs. 

Rencontre avec Ezra de la compagnie Organic Orchestra, à l'initiative du projet. 

Un spectacle total

Difficile de trouver des mots pour définir la nature de ce spectacle. "Une performance" répond spontanément Ezra, le principal  intéressé, fondateur de la compagnie Organic Orchestra. Mêlant à la fois musique, lumière et vidéo, Time Lapse s'envisage comme un spectacle transdisciplinaire où beatboxer, pianiste et techniciens-vidéastes créent et déforment ensemble la matière organique.

La musique y prend véritablement corps grâce au travail de lumière et de vidéo qui y est fait, et finit par devenir une matière sonore qui se déploie au gré du spectacle. Classique, électronique, human beatbox et boucles d'effets, Time Lapse mélange des influences variées qui font de la musique une chimère envoûtante. Public scotché, spectacle total.

Un laboratoire expérimental

Trois éléments composent la scénographie de Time Lapse : Francesco Tristano et son piano, Ezra et ses pads, les techniciens d'Organic Orchestra et leur table de projection.

Derrières eux, trois panneaux sur lesquels sont projetées les vidéos d'Organic Orchestra.  Une grande complicité se dégage entre ces trois sphères de talents. Bien que riche et précis, Time Lapse laisse tout de même une grande place à l'improvisation, amenant chacun à être attentif au jeu de l'autre et à s'y accorder.

" L'improvisation est comme un fil sur lequel on avance collectivement [...] on retrouve une forme organique dans le temps de l'interprétation parce que c'est pas tout à fait écrit et que tout bouge ", s'enchante Ezra, inscrivant humblement son spectacle au digne rang des belles expériences humaines.

-> Prun', qui a couvert le festival de la Folle Journée, a eu l'occasion de rencontrer Ezra à l'issu de Time Lapse : retrouvez l'interview de l'entretien sous l'illustration.

-> à voir et à revoir : l'intégralité du spectacle filmé par nos confrères d'Arte ici.

A noter : l'émission Mozart et caetera fera un retour sur la Folle Journée ce vendredi 12 février, de 19h à 20h, restez-branchés sur Prun' !




folle journée / ezra / human beatbox / musique classique / interview musicale

Article réalisé par Elisabeth Carré

Publication : Lundi 08 FéVrier 2016

Illustration : Time Lapse

Crédit photo : Samuel Guibal






Réagir :