Bienvenue sur le site de Prun'. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ok
Cover

Chargement...

Coup de coeur de la prog' : Estrada Orchestra - Envelope

Jazz psychédélique estonien

Estrada Orchestra -  Jazzbeatjäätis

Basé à Tallinn dans le nord de l'Estonie, Estrada Orchestra se compose de cinq membres : 


Les deux compositeurs sont le producteur et bassiste Misha Panfilov qui apporte son expertise de la musique de film ainsi que le funk profond et le côté obscur des cités de l'Est et Volodja Brodsky qui propose un côté plus "smooth" avec des influences de fusion et de jazz. 
Ensuite nous avons Ilja Gussarov, à la fois flûtiste soliste et chaman du groupe qui emporte la foule dans une sorte de transe tribale. Sashko Petrov, au saxophone ténor et aux percussions, ajoute la touche soul et Madis Katkosilt fournit une ossature solide avec juste la bonne quantité de battements lourds.
Après avoir rencontré un accueil chaleureux sur le premier album "Estrada Orchestra" sorti en 2015 (les vinyles se sont écoulés en deux mois seulement), le groupe revient avec un deuxième opus "Jazzbeatjäätis" qui vient assoir la résurgence du jazz underground funk en Estonie. 
Cet album est signé sur "Stereophonk", un label français composé d’activistes issus du graffiti, du breakdance, de la vidéo qui met à disposition des tracks pour les aficionados de Hip Hop, Funk, Soul et Breaks. 
Des grooves psychédéliques et avant-gardistes, du jazz, de la funk, de l'afrobeat et de la disco psychédélique ainsi qu'une bonne dose d'improvisation : Estrada Orchestra a su trouver la recette d'un mélange des genres surprenant et efficace. 
Les programmateurs de Prun' vous proposent "Envelope", du bon son pour les B-boys !






/ / / / / / / estrada orchestra / jazzbeatjäätis / coup de coeur / envelope

Article réalisé par Redacteurs Prun'

Publication : Lundi 13 FéVrier 2017

Illustration : Estrada Orchestra - Jazzbeatjäätis

Crédit photo : https://stereophonk.bandcamp.com/album/jazzbeatja-a-tis






Réagir :