Bienvenue sur le site de Prun'. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ok
Cover

Chargement...

Environnement et ville : débat avec 5 candidates à la mairie de Nantes

Le 4 février dernier, Prun' et l'AESP de l'Université de Nantes ont accueilli 5 candidates briguant la Mairie de Nantes pour les questionner sur la thématique de l'environnement. Retour en podcast sur ce débat approfondi, animé par les étudiant.es.

Un débat ouvert, au cœur du campus

Dans le cadre des élections municipales des 15 et 22 mars 2020 prochains, l’Association des Étudiants en Sciences Politiques et Prun' ont conjointement invité cinq* candidates à la Mairie de Nantes : Johanna Rolland (PS), Valérie Oppelt (LREM), Laurence Garnier (LR), Julie Laernoes (EELV) et Margot Medkour (Nantes en Commun).
Les étudiant.e.s et les Nantais.e.s se sont donc rassemblé.e.s nombreux (plus de 800 !) au sein de l’amphi E de la fac de droit de l’Université de Nantes pour entendre les différentes candidates s’exprimer autour de la thématique de l’environnement et de l’écologie.

Pourquoi axer sur l’écologie ?

Question devenue prépondérante dans notre société, il paraissait pertinent de l’aborder d’un point de vue local, d’autant plus que chacune des candidatures des invitées intègre cette question comme une préoccupation majeure de leurs campagnes.
Pour articuler ce débat, et questionner individuellement les candidates sur leurs programmes respectifs, trois axes ont été principalement abordés :
-les mobilités, durant laquelle ont notamment été évoquées les questions de transports, de la place de la voiture en ville, et des mobilités douces
-la conciliation entre écologie et économie, durant laquelle ont été évoqués les modes de productions et les modes de consommations
-l’urbanisme, durant laquelle ont été évoqués les grands projets urbains, et la question de l’étalement urbain
Par ailleurs, un temps de questions du public présent a clôturé ce débat.

Retrouvez l'intégralité du débat ci-dessus en podcast.

*à noter que les autres candidat.es issus des partis RN, NPA et UPR briguant la Mairie de Nantes ont annoncé leurs candidatures tardivement, quelques jours avant le débat, c’est la raison pour laquelle ceux-ci n’y ont pas participé.


Article réalisé par Elisabeth Carré

Publication : Vendredi 07 FéVrier 2020

Illustration : Débat des municipales à l'amphi E de la fac de droit de l'Université

Crédit photo : Vincent Fourdin






Réagir :