Bienvenue sur le site de Prun'. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ok
Cover

Chargement...

Le journaliste libre !

Edwy Plenel sortait au mois de mars dernier, un livre appelé "Dire non". L'occasion est donc bonne pour revenir sur la vie de ce nantais de naissance, qui prône un journalisme libre.

Edwy Plenel

Edwy Plenel est né à Nantes, bien que sa relation avec la cité des ducs s'arrêtent ici, en 1952. Son père, pour qui il voue un immense respect, et à qui il consacre tout un chapitre de son livre "Dire non", était vice-recteur de de la Martinique. Son comportement fortement anti-colonialiste, lui vaut une rétrogradation (d'inspecteur académique à professeur) en 1965. 

Vers ses dix ans, le jeune Edwy quitte donc les caraïbes. Il finira finalement sa scolarité à Alger. Il abandonne néanmoins ses études universitaires une fois de retour à Paris et s'engage dans la "Ligue communiste révolutionnaire". Après son service militaire il quitte cette même "LCR" et rejoint Le Monde en 1980. 

Il commence à se faire un nom grâce à ses enquêtes sur la présidence de Mitterrand et devient directeur de publication du journal en 1996. Une affaire vient cependant ternir son parcours. En effet il publie, en 1991, un article où il accuse le Parti Socialiste, d'être financé par le régime panaméen du général Noriega. Il se trouve qu'en fait, ses preuves n'étaient que des faux documents.

Près de 25 livres publiés !


Mis à part cette affaire, le journal Le Monde voit, sous sa direction, ses ventes augmenter pendant presque dix ans et même devenir le premier quotidien national français devant Le Figaro. Cependant, fragilisé par le livre "La face cachée du Monde", qui entraîne une chute des ventes, il quitte le journal en 2005 après avoir quitté la direction deux ans auparavant. 

Fin 2008, il décide lancer la média participatif "Mediapart" après avoir entre temps, écrit plusieurs chroniques dans des journaux, participé à des émissions télévisées et avoir aussi été professeur à l'université de Montpellier 1. 

Ce projet de journal en ligne est soutenu par de nombreuses personnalités. Il joue un rôle immense dans la vie politique française puisque Mediapart est au départ des révélations sur les affaires Woerth-Bettencourt mais aussi Sarkozy-Kadhafi ou encore Cahuzac. Ainsi la réputation du journal est aujourd'hui faite. 

Durant ces longues années de journalisme, Edwy Plenel a été plus qu'actif au niveau littéraire, puisqu’il a sorti pas moins de 25 livres (en comptant les essais, témoignages, reportages, recueils et entretiens). Prônant un journalisme libre (Mediapart est financé par ses lecteurs, non par la pub et n'appartient à aucun groupe) il a fait et continuera, j'en suis sûr, d'en faire beaucoup, pour une profession injustement classé dans les trois métiers les plus détestés des français.

"Dire non" est disponible chez Don Quichotte.


edwy plenel / mediapart / dire non

Article réalisé par Corentin Pingeon

Publication : Jeudi 17 Juillet 2014

Illustration : Edwy Plenel

Crédit photo : SIPA






Réagir :