Bienvenue sur le site de Prun'. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ok
Cover

Chargement...

Des loisirs créatifs au DIY : petite histoire de la pratique amateur

L'artiste Hoël Duret vient de sortir un ouvrage consacré à la pratique amateur. Il retrace l'histoire du bricolage, de la société bourgeoise anglaise du XIX siècle au Do It Yourself contemporain.

Il y a un mois, l’artiste nantais Hoël Duret sortait un ouvrage consacré à la pratique amateur. Intitulé, I Can do anything badly, faire sans savoir est un sens commun, ce livret d’une cinquantaine de pages retrace l'histoire du bricolage, de la société bourgeoise anglaise du XIX° siècle au Do it yourself contemporain. 


Un sujet qui a passionné ce jeune homme, récemment sorti de l’école des Beaux-Arts de Nantes et pour qui la pratique amateur est intimement liée à l'art. Une pratique bousculée au fil des siècles par des débats sociaux et politiques très forts. 
L’ouvrage produit est à l’image du sujet abordé puisqu’il s’agit d’un livret autoproduit et autofinancé. 

Cinq entretiens avec des artistes contemporains viennent compléter l'historique relaté par Hoël Duret. Wilfrid Almendra, Alain Bublex, Julien Berthier, Mathis Collins, Aurélien Mole et Frédéric Teschner, étayent les relations entre création contemporaine et bricolage.

Un second tome à venir

L’artiste devrait sortir un second tome en juin 2014 qui se voudra la suite de celui-ci. Le premier tome se termine en 1970-80, avec la fin des utopies et l’arrivée dans une vraie cure d’austérité avec Thatcher et Reagan. 
Le second tome reviendra donc sur les années qui suivent : après avoir été le symbole d'une contre-culture, le bricolage et la pratique amateur deviennent une vraie esthétique identitaire. Place au Do it Yourself !
 
Si vous souhaitez en savoir plus sur le recueil, rendez-vous sur le site internet de Hoël Duret. 


hoël huret / bricolage / do it yourself / diy / pratique amateur

Article réalisé par Karine Parquet

Publication : Mardi 23 Avril 2013

Illustration : Couverture de l'ouvrage de Hoël Duret : I Can do anything badly

Crédit photo : Hoël Duret. 2013 ©






Réagir :