Bienvenue sur le site de Prun'. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ok
Cover

Chargement...

De Groodt en absurdie !

Stéphane De Groodt, comédien belge découvert dans l'émission de Canal +, "le Supplément", sort le deuxième tome de ses aventures en absurdie, l'occasion de revenir sur un personnage pas comme les autres !

Stephane De Groodt

Un carrière de pilote automobile !


Tout commence en 1966 à Bruxelles car oui,  la personne qui faisait tant rire les abonnés de Canal+ dans l’émission "Le Supplément" est belge. Nous sommes habitués dirons-nous aujourd'hui, tant les belges qui nous font rire sont nombreux. 

Mais avant de faire revivre les morts quelques minutes pour sa chronique "Retour vers le Futur", c'est derrière un volant que Stéphane de Groodt s'est fait un nom. Il est même annoncé à la présentation de la version française de l'émission la plus regardée au monde : "Top Gear". Finalement il n'en est rien. Cette carrière automobile dure une quinzaine d'années et le fait passer par plusieurs catégories (Formule Renault, F3000, Porsche SuperCup, 24 h de Spa ou encore Procar). 

Il décide cependant d'effectuer un virage à 180° dans sa carrière et se tourne vers le métier de comédien, qui lui trottait déjà dans la tête depuis son adolescence. Rapidement il se met en scène dans de petites séquences de micro-trottoirs humoristiques (visible ICI) et commence à enchaîner les rôles à la télévision (Faux Contact, Boulevard du Palais). Il créé ensuite le programme court "File dans ta chambre", dont les textes sont coécrits par sa femme, et participe aussi à "Une minute avant" sur Canal+.

Du micro aux caméras !



Après quelques apparitions au cinéma, dans les deux derniers Astérix, "Le Siffleur" ou encore "Sans laisser de traces", entre autres, De Groodt commence son parcours à Canal+ en participant à l'émission "La Matinale" déjà présentée par Maïtena Biraben. Il s'en suit des chroniques à la radio, sur RTL chez Stéphane Bern, puis sur France Inter chez Pascale Clarke. 

Enfin, début 2012, il fait parti de la 1ère saison du Supplément, nouvelle émission du dimanche midi de Canal+, produite par Yann Barthès. Il y commence donc ses "Retour vers le futur" où il ressuscitent les morts avec des calembours, tout en suivant un thème bien précis. Un exemple en vidéo

Ses textes absurdes sont des fois même difficile à comprendre tant les jeux de mots y sont présents. La sortie d'un livre relatant sa première année au Supplément est donc bienvenue. C'est ainsi que "Voyages en absurdie" voit le jour. Après deux ans de bons et joyeux services, il décide d'arrêter ses chroniques et de passer au grand écran. 

Chose notamment rendue possible par l'immense popularité que lui donne son livre, vendu à plus de 300.000 exemplaires et qui reste l'un des succès littéraire de cette année 2013. Ce succès lui permet aussi de remporter le Prix Raymond Devos 2014. 

Il tourne dans "Barbecue", "Supercondriaque", "Les Gazelles" ainsi que dans "Une heure de tranquillité" de Patrice Leconte. Son amitié avec Dany Boon lui permet même de tourner son propre court-métrage, intitulé "Palais de justesse" où il est accompagné par François Berléand et Pascale Arbillot. 

Mais il décide quand même de boucler la boucle en sortant ce mois-ci "Retour en absurdie", un livre qui contient ses dernières chroniques au Supplément. En tout cas "vous le savez peut-être, et si vous le savez pas, vous n'êtes pas sans savoir que vous l'ignorez" mais vous n'avez pas fini d'entendre parler de Stéphane de Groodt.

"Voyages en absurdie" et "Retour en absurdie" sont disponible chez Stock.


stephane de groodt / absurdies / chroniques / belgique / humour / canal+

Article réalisé par Corentin Pingeon

Publication : Mercredi 10 DéCembre 2014

Illustration : Stephane De Groodt

Crédit photo : Stephane De Groodt et les Editions Plon






Réagir :