Bienvenue sur le site de Prun'. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ok
Cover

Chargement...

Coup de cœur Prunien : Skee Mask – Soundboy Ext.

Nous partons du côté de Munich cette semaine pour un projet frais comme la neige mêlant IDM, breakbeat et ambient.

Artwork de Compro

Brian Müller a un sens inné pour la musique électronique. Vous le connaissez peut-être sous l’alias SCNTST avec ses sorties axés dub techno. Depuis quelques années, il officie également sous le nom de Skee Mask, son dernier projet nommé Compro est un hybride poignant de breakbeat et de textures ambient. Créant ainsi un des meilleurs albums électroniques de 2018.

Chaque producteur cherchant à innover sait à quel point il est difficile de ne pas rejouer avec les codes du passé. La drum’n’bass ou la jungle semblent avoir été lessivées lors de l’âge d’or des années 90, tout comme le breakbeat. En réalité, même plus de 20 ans après, certains artistes contre toute attente viennent vous lécher les oreilles en esquivant les schémas nostalgiques mais facilement reproductibles des anthems raves. C’est le cas de ce jeune Munichois, qui vient de sortir douze brillantes compositions sur Ilian Tape, un label bavarois fondé par les Zenker Brothers en 2007.
Ces deux frères ont un style proche de Skee Mask et revendiquent avoir créé un label qui fuit la hype pour se concentrer sur des choses qu’ils aiment profondément. Les artistes affiliés sont généralement nichés entre la techno et les rythmes breakés, et ils commencent à faire sérieusement parler d’eux.

Les productions de Skee Mask sont facilement reconnaissables, déjà repéré par de nombreux audiophiles sur Serum EP en 2014, puis sur son premier LP Shred, il n’étonnait déjà plus lorsqu’il lâcha une petite bombe l’an passé avec la merveilleuse track Routine. Sachant trouver un compromis entre sons analogiques et digitaux, une énergie galvanisante ressort sur chacune de ses musiques. Cette manière qu’il a de jonglé avec les rythmes en laissant esquisser des pads totalement délirants et inattendus auront vite fini de vous projeter dans un merveilleux trip. Quelque chose d’organique ressort clairement lorsque l’on écoute Compro, dans la même veine que certaines productions du grand Aphex Twin, allant chercher ce que l’IDM peut offrir de plus doux pour nos tympans. Des émotions magnifiques s’échappent, et cela sans pour autant tomber dans le sentimental. Toutes ces énergies combinées donnent une esthétique unique au travail de Skee Mask. Lui qui produit depuis ses 17 ans et qui repousse sans cesse les limites de son génie a fini par atteindre un stade où chacun de ses nouveaux projets est grandement attendu par les amateurs d’électro.

Notre coup de cœur, Soundboy Ext. pourrait être la bande son d’une libération inespérée, comme lorsque l’on pense trépasser lors d’un cauchemar avant qu’il ne vire subitement en un rêve idyllique. Les pads sur cette track sont particulièrement stellaires avec des grains analogiques chaleureux. Certains gimmicks de voix connus de la drum’n’bass sont là comme un clin d’œil malgré l’atmosphère clairement moderne du titre. Les drums, eux, ne semblent pas donner le ton bien qu’ils soient omniprésents. Au contraire, ils semblent même ruisseler sur les nappes angéliques, sculptant la crête d’une lame de fond prête à tout ravager sur son passage.

Ce morceau est une pure merveille, mais nous vous recommandons grandement d’écouter le projet dans sa globalité, disponible en écoute gratuite ici.



Corentin Moreau




coupdecoeur / iliantape / munich / skeemask / breakbeat / ambient / techno

Article réalisé par Service Civique Programmation

Publication : Jeudi 31 Mai 2018

Illustration : Artwork de Compro






Réagir :