Bienvenue sur le site de Prun'. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ok
Cover

Chargement...

Coup de cœur prunien – Paradis Fiscal de Nopsis

Cette semaine, on vous parle du rappeur nantais Nopsis, et de son morceau Paradis Fiscal. Il propose depuis fin décembre une grande énigme musicale dont le fil rouge est la découverte d’indices cachés entre clips et affiches. Et à la clé, un EP ?

Nopsis Premier

Nopsis est un activiste de la scène rap nantaise. Il navigue en sous-marin entre son émission Le Fil Good sur Prun’ – que vous pouvez retrouver tous les lundis à 20 h -, de même que les opens-mics qu’il organise avec l’équipe du Fil Rouge, de même que des services d’enregistrement et d’accompagnement au développement de projet rap locaux. Après des freestyles remarqués et une apparition sur la mixtape du beatmaker local Fred Killah, la Killah Tape, il nous fait miroiter un premier projet solo de par le lancement d’un jeu musical qui ravit nos neurones et nos oreilles.

Depuis quelques mois, le rappeur, chroniqueur et MC lance une grande énigme musicale, à l’attention des curieux·ses de son public. Il s’agit de retrouver des indices, qui, en suivant chaque étape du jeu marquée par la sortie d’un nouveau clip, permettent d’accéder à des récompenses aussi diverses que variées. Le but étant d’arriver jusqu’à la dernière étape du jeu, où, qui sait, marquera la découverte d’une surprise qu’on suppose être aussi musicale et qu’intrigante.

A l’heure où vous lisez ces lignes, la seconde étape du jeu bat son plein. Le second défi est celui des affiches. Peut-être avez-vous été intrigué·es par des petites affichettes disséminées ici et là dans la ville des ducs ? Il se trouve que le code, s’il est déchiffré, permet de gagner un cadeau et un indice pour la suite du jeu global.

Mais, ce qui a le plus intrigué les oreilles de Prun’, c’est le morceau sorti à l’occasion de ce second défi. Le titre Paradis Fiscal est le coup de cœur de cette semaine. Rétro-futuriste, il est dessiné par une instrumentale entre boom-bap et des basses empreintées à la trap. Le flow de Nopsis oscille entre spoken word robotisé et couplet rappé tranchant. Les paroles, très imagées, dépeignent un tableau brut de notre société contemporaine ; entre saturations d’images et d’informations, réalité augmentée et création de désirs artificiels.

On vous invite à visionner le clip du morceau, qui reflète bien les paroles et l’ambiance du titre. Et qui vous permettra peut-être de trouver des indices pour gagner le jeu, qui sait ?




Article réalisé par Service Civique Programmation

Publication : Vendredi 06 Mars 2020

Illustration : Nopsis Premier






Réagir :