Bienvenue sur le site de Prun'. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ok
Cover

Chargement...

Coup de coeur de la prog' : Inwards - Computertalsk

Allons faire un petit tour chez nos amis d'Outre-Manche, dans le comté méconnu de Worcestershire.

On target !

Inwards c’est l’alias de Kristian Shelley, un multi-instrumentiste et producteur britannique de 25 ans venant du comté de Worcestershire au Sud-Ouest de l’Angleterre.
Son travail est souvent expérimental, dressant ses influences aux confins des musiques électroniques avec une certaine proximité musicale pour CPU Records.

La spontanéité et la liberté se ressentent clairement dans ses productions, c’est lors de ses performances lives totalement captivantes qu’il est possible de se rendre compte à quel point on varie d’une ambiance à une autre. Des variations émotives qui sont basées fidèlement sur des compositions organiques utilisant des synthés modulaires avec des sources acoustiques ou électroniques, ce qui donne une touche nostalgique et colorée à sa musique.
Pour se faire votre propre avis, vous pouvez visionner sa performance au Brighton Digital Festival de 2016 où il fût accompagné d’un vjing bien trippé d’Irie Pixel.
C’est à retrouver ici, et ça vaut franchement le détour si vous aimez les expérimentations électroniques.

Revenons à nos moutons, Computertalsk - notre morceau coup de coeur - fait partie du maxi Amsterdam / Computertalsk sorti le 19 Janvier sur le label de Brighton Small Pond Recordings.
Les deux musiques ont des atmosphères assez similaires, les notes synthétisées paraissent assez lointaines, incertaines lorsqu’elles surgissent, comme si elles hésitaient à se dévoiler à nos oreilles pourtant tout ouïes. A l'écoute des deux morceaux on en voudrait bien un peu plus, et ça tombe bien puisque cette double sortie annonce un futur premier album dont les infos sont encore gardées secrètes, stay tuned comme ils disent...

Sur Computertalsk, les beats sont nerveux et bancals, non sans rappeler certaines productions du grand Aphex Twin, tout en y apportant une touche très fébrile à la Radiohead époque In Rainbows.
Telle une ballade où le bonheur se mêle au désenchantement, on ne sait plus trop quoi ressentir, de la joie naïve ou de la tristesse existentielle, sans doute un peu des deux finalement.
Un sentiment d’évasion est également palpable, cette track fut d'ailleurs produite à une période trouble de la vie d'Inwards, lorsqu’il quitta sa campagne pour s’installer à Brighton.
S’en suivirent 5 mois de chômage et de désillusion avant qu’il ne retourne dans son home studio rural et paisible.

Pour ceux qui en doutaient encore, la musique électronique peut toucher votre petit cœur, comme lors de cet instant de poésie perdu dans les sons analogiques de cette Angleterre qui sait définitivement se réinventer musicalement au fil du temps.


Corentin Moreau




coupdecoeur / electronic / brighton / uk / smallpond

Article réalisé par Service Civique Programmation

Publication : Jeudi 08 FéVrier 2018

Illustration : On target !





Commentaires

Jonas - 19/02/2018 13h26



Réagir :