Bienvenue sur le site de Prun'. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ok
Cover

Chargement...

Coup de coeur Prunien : Blocks & Escher - Breaking The Waves

La drum'n'bass, ça tabasse.

artwork

Insaisissables et constamment tournés vers les courants alternatifs de la scène drum’n’bass, les deux anglais qui forment le duo Blocks & Escher creusent leur trou et restent axés sur les valeurs et  manières de produire qui font leur succès aujourd’hui. Ensemble depuis quelques années, ils sortent rapidement des titres sur Digital Soundboy et Renegade Hardware avant de lancer Narratives Music, leur propre label qui finira de les propulser sur le devant de la scène underground.

Après de nombreux remix de Zomby, Submotion Orchestra ou même Goldie, Blocks & Escher touchent le saint graal de la drum’n’bass, sortir un album pour Metalheadz, figure prépondérante de ce mouvement dès le début des années 90, devenu aujourd’hui un label légendaire dans le milieu.

Moins en vue depuis 2014, ils expliquent ce retrait par un besoin de peaufiner leurs compétences en mastering et en production dans le but de réaliser leur premier album. Et à force de trop attendre quelque chose, on est souvent déçu du résultat. Figurez-vous que Blocks & Escher ne sont pas de ce genre là. Intitulé Something Blue, les deux boys nous offrent un LP de onze tracks qui nous ballade sous toutes les coutures de la drum’n’bass et de la jungle, ne manquant jamais de nous surprendre émotionnellement.

Un saxophone très 90’s ouvre le bal sur le morceau Vigil, d’abord calme, le beat violent mais pas surchargé vient très vite bousculer ce côté jazzy. S’en suivent des sonorités noisy qui viennent clairement contraster avec le style du début, mais ces nuances brutales ont un but, nous permettre d’apprécier d’autant plus le retour de notre ami saxo en fin de titre accompagné de nappes éthérées splendides.

Nous pourrions vous parler de chaque composition dans les détails tellement ce premier album nous a convaincu. Mais il nous fallait en sélectionner une et c'est sur le magnifique morceau Breaking The Waves que notre choix s’est reposé, dans une toute autre ambiance que Vigil. Imaginez un monde en perdition sans aucun espoir pour le futur.
Certes, c’est déjà le cas de notre planète me direz-vous… Et bien imaginez donc une version musicale de notre monde et des pensées négatives qui en émanent.
Quelque chose de noir mais d’intense, quelque chose qui vient puiser dans nos douleurs pour mieux les extraire de nos corps. Le rythme est à la limite du 2 step, des nappes redondantes arrivent ensuite, comme plaintives. Une basse extrêmement profonde et surtout ce son brut et bref qui se répète finissent de donner le ton de cette véritable pépite.

Disponible ici en écoute libre et en téléchargement digital depuis le 26 mars, nous vous conseillons vivement d’aller y jeter une oreille aguerrie, pour vous prouver que la drum’n’bass a encore de beaux jours devant elle.



Corentin Moreau




coupdecoeur / drumnbass / uk / blocks&escher

Article réalisé par Service Civique Programmation

Publication : Vendredi 20 Avril 2018

Illustration : artwork






Réagir :