Bienvenue sur le site de Prun'. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ok
Cover

Chargement...

Coup de cœur Prunien : Avantdale Bowling Club - Years Gone By

Un vrai groupe de jazz + un vrai rappeur = cœur

Pochette de l'album Avantdale Bowling Club

En août, Tom Scott nous livrait un projet hip-hop infusé de jazz, où bouillonnent les talents de musiciens néo-zélandais.

Le rappeur, controversé pour ses vers incisifs et non moins crus, semble avoir pris en maturité. Cet album est le fruit d’une prise de recul, d’une vision reposée mais pas moins émue sur la vie du rappeur. Des sujets durs, comme la pauvreté ou l’impact de la drogue, sont abordés. Sans pour autant faire de l’ombre au bonheur, constitué d’événements tout aussi (voire plus) marquants, comme la naissance de son fils, Quincy.

« Cet album parle de... grandir, je pense. Il évoque le fait de s'occuper de ses propres affaires pour une fois. Accepter les responsabilités, peut-être. C'est un manuel pratique à l'attention de moi-même. Et comme toutes les autres œuvres d'art de l'histoire de l'humanité, je traversais une période de troubles au moment de sa réalisation. » Tom Scott

Years Gone By est un crescendo instrumental, que Tom Scott teinte de son flow doux. Sa voix ruisselle sur le saxophone, le piano, la contrebasse, … Les musiciens finissent en beauté les trois dernières minutes du morceau.

Le rappeur passe en revue sa vie entière, de sa naissance, en passant par son arrivée à Avondale (on comprend mieux l’origine du nom du projet), jusqu’à sa vie présente. Years Gone By est une parfaite entrée en matière de l’album, qui, vous l’aurez compris, est une sorte de rétrospective, où nos émotions ondulent sur un jazz aux accents doux qui flirte avec l’expérimentation.






jazz / spiritual jazz / hip hop / rap / jazz rap / nouvelle zélande / auckland / tom scott / rétrospective

Article réalisé par Service Civique Programmation

Publication : Mardi 18 DéCembre 2018

Illustration : Pochette de l'album Avantdale Bowling Club






Réagir :