Bienvenue sur le site de Prun'. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ok
Cover

Chargement...

Coup de coeur de la prog' : Danitsa - Remember Me

Du rap impertinent venant de nos voisins suisses ? Oui c'est possible.

Danitsa a deux trois mots à dire aux majors...

Certains suivent peut-être Danitsa depuis quelques années grâce à ses sorties flirtant entre le hip hop et le reggae. Cette jeune MC suisse baigne dans le reggae qu’elle écoute depuis sa tendre enfance grâce à son père Skankytone, mais aussi par des sonorités plus rock et funk comme Funkadelic par sa mère, Danitsa mariait jusqu’ici ces deux facettes avec ce qu’elle affectionne le plus : le hip hop.

En 2015, elle sortait un EP de sept titres intitulé Breakfast sur Jihelcee Records, le label du rappeur Areno Jaz, membre de 1995. Le 24 Novembre, dix ans après ses débuts, elle sort finalement son premier album Ego sur Evidence Music avec qui elle travaille depuis plus d’un an, changement de label donc mais surtout changement de style !

Ego retrace mes expériences personnelles, mais aussi des histoires fictives qui se trouvaient dans un petit coin de ma tête. Ce qui est bien avec cet album c’est que j’ai cette impression de m’être enfin trouvée. Il y a quelques années je me posais constamment la question de savoir quel était mon style. Au final, Danitsa n’a pas de style. Je suis simplement moi-même et je fais ce que j’aime confiait-elle au magazine Epic.

Mettant de côté sa facette ragga qui lui avait permis de percer, elle se consacre dorénavant à une musique plus créatrice, plus moderne aussi puisque l’on sent que la tendance trap l’a fortement influencée sans pour autant tomber dans la facilité commerciale. Avec ce projet libéré, Danitsa se laisse emporter au-delà des genres dans lesquels elle restait cantonnée.

Cette mutation se ressent très vite lorsqu’on écoute Remember Me, une boucle de piano efficace, un flow arrogant sublimé par un clip où la MC se la joue girl nonchalante pour une track niché entre la trap et l’afro où elle nous conte son dégoût de l’industrie musicale, voyez vous-même :
" Who's that knocking at my door ? Universal, Polydor, Warner music BMG they all want a piece of me, Who's that knocking at my door ? Universal, Polydor, Warner music BMG you will all remember me "
Avant de rajouter " You just a slob, you no producer, you know a slut, wanna seduce her, so you produce her " . Le ton est donné.

La sortie d’Ego marquée par le single que nous vous présentons est une double réussite pour la jeune femme puisqu’au-delà de la sortie de son premier LP, elle estime qu’elle peut enfin assumer des choix artistiques vers lesquels elle n’osait pas s’aventurer par le passé.
Nos programmateurs valident totalement ce virage et on la suivra désormais de très près…



Moreau Corentin






suisse / hiphop / rap / afro / trap / danitsa / evidencemusic / jihelceerecords / coupdecoeur

Article réalisé par Service Civique Programmation

Publication : Mercredi 29 Novembre 2017

Illustration : Danitsa a deux trois mots à dire aux majors...






Réagir :