Bienvenue sur le site de Prun'. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ok
Cover

Chargement...

Comment devient-on militant ?

Le 12 septembre dernier, entre 223 000 et 400 000 personnes ont manifesté leur opposition à la réforme du code du travail. J’ai suivi le secrétaire d’Attac 44 avant et pendant la manif, pour mieux comprendre d’où vient son engagement politique.

Guillaume Erceau est le secrétaire de la section locale d’Attac, l’association pour la taxation des transactions financières et pour l’action citoyenne. À 19 ans, il a déjà plusieurs expériences en tant que militant de gauche (aux MJS, puis Attac, le GIGNV, Greenpeace et l’UNEF).

J’ai donc rencontré Guillaume à plusieurs reprises. Il est le responsable du collectif Stop TAFTA-CETA réunissant différents partis, syndicats et associations. J’ai assisté à une de leur réunion.

Je l’ai aussi suivi pendant la manifestation du 12 septembre, aux côtés d’autres militants.

Enfin, une conférence avec Gérard Filoche comme intervenant était organisée par Attac 44.
350 personnes se sont pressées pour écouter l’orateur à la salle de la Manufacture à Nantes, le 5 septembre dernier. Et c’est Guillaume qui animait les questions-réponses après l’intervention de l’invité.

Le but ? Parler de ses idées, de son engagement, mais surtout de son parcours : comment en arrive-t-on à s’engager politiquement ? Qu’est ce qui lui a donné l’envie ? Qu’apprend-il sur lui en s’engageant ainsi ? Éléments de réponse.

Clara MARIE


reportage / politique / militantisme / gauche / loi travail / tafta / ceta / portrait / manifestation

Article réalisé par Redacteurs Prun'

Publication : Mardi 19 Septembre 2017

Illustration : Des militants d'Attac rassemblés lors de la manifestation anti "Loi Travail XXL" le 12 septembre 2017.

Crédit photo : Attac 44






Réagir :